Consulter un medecin

Cancer colorectal : l’étude FAMCAP recrute

Publié le 07-03-2019
L’étude FAMCAP vise à démontrer l’intérêt des tests alternatifs à la coloscopie pour dépister le cancer colorectal chez les personnes à haut risque. L’objectif à terme est de réunir plus de 3 000 volontaires à l’échelle nationale.

L’enjeu est de taille : le cancer colorectal, 3e cancer le plus fréquent en France, est le deuxième cancer le plus mortel. Mais s’il est détecté à un stade précoce, il se guérit dans 9 cas sur dix. Les proches au premier degré (parents, enfants, frères et sœurs) de la personne atteinte courent un risque plus élevé de développer ce type de cancer. D’où l’importance d’un dépistage ciblé et fréquent.

Tous les Français à partir de 50 ans sont invités par la sécurité sociale à se faire dépister par le test immunologique fécal. En revanche les personnes à haut risque doivent réaliser une coloscopie dès l’âge de 45 ans. Or seulement 40% d’entre elles la font.

L’objectif de l’étude est de démontrer que le test par vidéocapsule colique (une caméra-gélule filme le côlon sans anesthésie générale) et le test immunologique fécal (analyse du sang dans les selles) sont également  efficaces pour les personnes à haut risque. L’étude permettra ainsi de définir la fréquence idéale pour le test immunologique fécal et son seuil de détection optimal. Il pourrait ensuite être proposé pour dépister le cancer colorectal dans la population à haut risque.

3 groupes de volontaires seront tirés au sort, chaque groupe effectuera un des 3 examens.  Une coloscopie de contrôle sera réalisée à la fin de l’étude afin de s’assurer qu’aucun cancer n’aura échappé à la détection lors du dépistage par test immunologique ou par capsule vidéo.

L’investigateur principal de l’étude FAMCAP (Efficacité de la coloscopie, de la capsule colique et du test immunologique fécal pour le dépistage du cancer colorectal en population à haut risque : un essai contrôlé randomisé)  est le Pr Saurin, chef du service d’hépatogastroentérologie à l'hôpital Edouard Herriot.

Pour participer à l’étude, contacter Chloé Chavignon : chloe.chavignon@chu-lyon.fr . Tél. 04 72 11 12 91