Examens d’imagerie

La radiographie est une technique d’imagerie médicale très courante qui utilise les rayons X. Elle permet d’explorer de manière simple un grand nombre de structures : os, colonne, bassin, poumons, sinus, mâchoires et dents. Cet examen complètement indolore peut être potentiellement utilisé par toutes les spécialités médicales pour affiner un diagnostic.

Les contre-indications

Les radiographies ne sont pas dangereuses et les faibles doses de rayon délivrées au cours d’un examen radiologique standard ne présentent aucun risque particulier. En outre, le plateau d’imagerie des HCL dispose de salles à capteur plan, dernière grande évolution technologique, qui permettent :

  • De diminuer les doses de rayon X utilisées
  • D’obtenir des images de qualité pouvant être étudiées par un ordinateur
  • De transmettre des images à distance
  • D’être plus écologique avec la disparition des films radio remplacés par des supports papiers

Il n’y a donc pas de contre-indication pour cet examen mais l’exposition au rayons X nécessite que vous avertissiez le radiologue si :

  • Vous êtes enceinte
  • En cas de retard de règles

La durée de l’examen

La durée est variable en fonction de la nature de l’examen. 

Le scanner est un examen d’imagerie médicale délivrant des clichés particulièrement précis de l’organisme. En multipliant les images dans différents plans, il permet d’obtenir une vision détaillée des organes, de détecter certaines pathologies ou encore de suivre l’évolution de tumeurs. Cet  appareil utilise des rayons X à faible dose orientée vers une partie du corps.

Les contre-indications

Il n’y a pas de contre-indications, les doses de rayon X sont faibles et nos appareils bénéficient d’un programme de qualité garantissant les doses émises. Mais vous devez signaler au radiologue si :

  • Vous êtes enceinte
  • Vous êtes allergique en cas d’injection de produit de contraste
  • Vous êtes insuffisant rénal ou cardiaque
  • Vous souffrez d’hypertension
  • Vous êtes en cours de traitement d’une affection thyroïdienne
  • Vous êtes allergique à l’iode

La durée de l’examen

L’examen de scanner a une durée courte entre 10 à 15 minutes. Pendant l’examen vous êtes allongé sur le dos, le produit de contraste est injecté dans la veine principale de votre bras puis quelques secondes plus tard, les clichés sont réalisés.

C’est un examen indolore, la mise en place de la perfusion n’est pas plus douloureuse qu’une simple prise de sang et l’injection du produit de contraste fait ressentir, dans le bras puis dans le corps, une sensation de chaleur tout à fait normale.

Après l’examen la perfusion est enlevée et vous pouvez manger et boire normalement.

IRM

L’imagerie par résonnance magnétique est une modalité d’imagerie non invasive et non irradiante qui fournit des vues en deux ou trois dimensions de l‘intérieur du corps. Elle permet d’explorer tous les tissus mous : le cerveau, la moelle, les muscles, les organes digestifs et reproducteurs.

Contrairement au scanner qui utilise des rayons X, les images obtenues par résonnance magnétique sont le résultat de l’interaction entre un champ magnétique créé par la machine et les atomes d’hydrogène contenus dans l’organisme du patient.  L’appareil est équipé d’un aimant très puissant et envoyant des ondes qui vont faire vibrer les noyaux d’hydrogène contenus dans les tissus organiques. Le retour de ces noyaux d’hydrogène à leur état d’équilibre va engendrer la formation d’un signal dans une antenne réceptrice. Ce sont ces modifications qui vont être utilisées pour créer les images sur l’écran.

Les contre-indications

Cet examen ne comporte pas de contre-indications mais en raison d’un champ magnétique puissant, vous devez signaler au médecin si vous portez une pile cardiaque, une valve ou un implant cochléaire.

Dans le cas où un produit de contraste est injecté vous devez signaler au radiologue si :

  • Vous êtes allergique
  • Vous êtes insuffisant rénal ou cardiaque
  • Vous souffrez d’hypertension
  • Vous êtes en cours de traitement d’une affection thyroïdienne
  • Vous êtes allergique à l’iode

La durée de l’examen

La durée de l’examen est d’environ 20 à 40 minutes

L’appareil est relativement bruyant, il fait un bruit irrégulier « de tam-tam ». C’est pourquoi nous vous proposerons des écouteurs avec de la musique. 

Une mammographie est un examen radiologique du ou des seins. Elle permet d’’obtenir des images de l’intérieur du sein à l’aide de rayons X et de détecter certaines anomalies.

La durée de l’examen

La durée de l’examen est de 10 minutes, il est réalisé en position debout. Pour obtenir une analyse de bonne qualité et voir le sein dans sa totalité, le sein est comprimé entre deux plaques, la sensation n’est pas très agréable mais cela ne dure que quelques secondes.

Les contre-indications 

Il n’y a aucune contre-indication à la réalisation de cet examen.

L’échographie utilise des ultrasons émis par une sonde et transmis dans les tissus qui les réfléchissent pour former une image de la région examinée. Elle peut être couplée à une sorte de radar pour l’étude des vaisseaux.

Les contre-indications

Cet examen n’a pas de contre-indications.

La durée de l’examen

Il dure entre 5 et 20 minutes

Il est totalement indolore, non invasif et non irradiant.

L’imagerie interventionnelle rassemble toutes les modalités d’imagerie utilisées à fin de guider des gestes diagnostiques ou thérapeutiques effectuées à l’intérieur du corps. Il peut s’agir par exemple d’effectuer une ponction, de poser une endoprothèse, de détruire une tumeur, de réaliser une embolisation ou de drainer un organe. L’imagerie permet un repérage, un guidage et un contrôle optimal du geste médical.

La radiologie interventionnelle représente donc dans certains cas une alternative au traitement chirurgical conventionnel mais les 2 techniques peuvent cependant se compléter.

Une tomographie par émission de positons (TEP) est un examen d’imagerie médicale. C’est une scintigraphie faite après l’injection d’un traceur faiblement radioactif, le [18F]-flurodéoxyglucoce (en abrégé [18F]-FDG) dans le bras du patient par voie intraveineuse. Ce traceur est semblable au glucose (sucre) : il va se fixer au niveau des tissus cancéreux pour émettre, de façon temporaire, des rayonnements que l’on peut suivre dans l’organisme du patient grâce à une caméra spéciale, une caméra TEP.

La TEP est un examen d’imagerie qui permet d’obtenir des images du fonctionnement des organes, des tissus ou des cellules, et leur activité. C’est la raison pour laquelle, on parle parfois d’examen fonctionnel. Le service dans lequel se réalise une tomographie par émission de positons est appelé service de médecine nucléaire.

Les contre-indications : une TEP n’est pas un examen douloureux et aucun effet secondaire n’a été rapporté. L’irradiation reçue au cours de l’examen est faible. Cependant, en raison de la radioactivité du produit injecté, les femmes doivent informer le médecin en cas de retard de règles, d’une éventuelle grossesse, ou d’un allaitement.

Il faut environ compter douze heures pour que la totalité du produit radioactif ait disparu.

Un examen TEP ne produit ni nausées, ni allergies, ni endormissements.