Infirmier

Le but de cette formation ? Professionnaliser le parcours de l’étudiant(e) infirmier(e) afin qu’il devienne un praticien autonome et responsable. La formation conduisant au Diplôme d’Etat Infirmier permet l’obtention de 180 crédits européens et un grade de licence.

Durée

La durée de la formation est de trois ans. Soit six semestres de vingt semaines chacun. Cela équivaut à 4200 heures, réparties comme suit :

  • formation théorique de 2100 heures, sous la forme de cours magistraux, de travaux dirigés et travail personnel guidé
  • formation clinique de 2100 heures

Le travail personnel complémentaire est estimé à 300 heures par an et n’est pas intégré dans le planning hebdomadaire.
L’ensemble, soit 5100 heures sur trois ans, constitue la charge de travail de l’étudiant. Ces derniers bénéficient au cours de leur scolarité de 28 semaines de vacances.

Programme pédagogique

La formation vise l’acquisition des dix compétences infirmières pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluri-professionnalité.
L’étudiant développe des ressources théoriques, méthodologiques, relationnelles et pratiques. Il acquiert une éthique professionnelle qui va lui permettre de prendre des décisions éclairées et d’agir avec autonomie et responsabilité dans le champ de sa fonction.
La formation s’organise en alternance entre des enseignements à l’IFSI et les stages, et se structure autour d’études de situations.
Les contenus de la formation tiennent compte de l’évolution des savoirs et de la science. Ils font une large place aux sciences et techniques infirmières.

Modalités de validation du cursus

Le cursus est soumis à évaluation continue, avec des partiels à la fin de chaque semestre. La licence est validée au terme de l’obtention des 180 crédits ECTS.

Quels sont les pré-requis et les diplômes nécessaires ?

Pour être admis à présenter les épreuves de sélection, le candidat doit :

  • Etre âgé de dix-sept ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection. Aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur
  • Etre titulaire d’un des titres suivants :
    • Baccalauréat français
    • Titre ou diplôme étranger permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
    • Un des titres énoncés par l’arrêté du 25/08/1969 (modifié susvisé), ou d’un titre admis en dispense du baccalauréat français (en application du décret n° 81-1221 du 31/12/1981)
    • Un titre homologué au minimum au niveau IV
    • Un diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d’entrée à l’université (ESEU)
  • Etre élève de classe de terminale : l’admission est alors subordonnée à l’obtention du baccalauréat français
  • Etre inscrit au diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) : l’admission est alors subordonnée à l’obtention du diplôme

Peuvent également se présenter au concours :

  • Les titulaires du Diplôme d’état d’Aide Médico-Psychologique, qui justifie à la date du début des épreuves de 3 ans d’exercice professionnel
  • Les candidats justifiant à la date de début des épreuves, d’une activité professionnelle ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale, d’une durée de 3 ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autre que les titulaires du Diplôme d’Etat d'Aide-Soignant (DEAS), Diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP) et Diplôme d’Etat Aide-Médico-Psychologique (DEAMP), d’une durée de 5 ans pour les autres candidats. Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection

À noter que les candidats titulaires du DEAS ou DEAP et de 3 ans d’expérience professionnelle minimum d’une part, disposant du baccalauréat d’autre part, ont la possibilité de s’inscrire à l’épreuve de sélection et au concours commun sous réserve de s’inscrire dans deux IFSI différents.

Modalités d’inscription

  • Le candidat doit fournir auprès de l’Institut de son choix un dossier d’inscription comportant :
  • La fiche d’inscription
  • Une lettre de motivation
  • Un curriculum vitae
  • La copie d’une pièce d’identité recto-verso en cours de validité
  • La photocopie de l’un des documents suivants : baccalauréat, certificat de scolarité de classe terminale en cours, attestation de réussite à l’issue du jury de présélection d’un titre admis en équivalence du DEAMP (ou Certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique, CAFAMP) avec certificat de travail justifiant d’au moins de 3 ans d’exercice professionnel à temps plein (l’original sera présenté lors de l’admission définitive)
  • En cas d’une précédente inscription universitaire ou IFSI, joindre un justificatif des ECTS acquis
  • Le règlement des frais de dossier pour l’inscription à l’épreuve de sélection : 114 €
  • 6 timbres autocollants au tarif en vigueur

Parcours d’admission

Les épreuves de sélection sont au nombre de trois :

  • deux épreuves d’admissibilité
  • une épreuve d’admission

Admissibilité

Elle est composée des épreuves suivantes :

  • Une épreuve écrite qui consiste en un travail écrit anonyme d’une durée de deux heures noté sur 20 points. Elle comporte l’étude d’un texte relatif à l’actualité sanitaire et sociale suivi de trois questions permettant au candidat de présenter le sujet et les principaux éléments du contenu, de situer la problématique dans le contexte, d’en commenter les éléments notamment chiffrés et de donner un avis argumenté sur le sujet. Cette épreuve permet d’évaluer les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture du candidat
  • Une épreuve de tests d’aptitude d’une durée de deux heures, notée sur 20 points. Cette épreuve a pour objet d’évaluer les capacités de raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques

Ces deux épreuves d’admissibilité sont écrites et anonymes. L’admissibilité est prononcée lorsque le candidat a obtenu un total de points au moins égal à 20/40 à l’ensemble des deux épreuves sans note inférieure à 8/20 à l’une d’entre elles.

Admission

L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec 3 personnes (un infirmier cadre de santé exerçant en IFSI, un infirmier cadre de santé exerçant en secteur de soins, une personne extérieure à l'établissement de formation qualifiée en pédagogie et/ou en psychologie). La durée de l'épreuve est de 30 minutes au maximum, notée sur 20 points.
Cet entretien relatif à un thème sanitaire et social consiste en un exposé suivi d’une discussion et est destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
Pour être admis dans un Institut de Formation en Soins Infirmiers, les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 10 sur 20 à l'entretien.
L’effectif d’étudiants issu du concours entrant en première année est de 175 candidats pour l’IFSI Esquirol.
À l’issue de l’épreuve orale d’admission et au vu des notes obtenues aux trois épreuves de sélection, le Président du Jury établit une liste de classement.
La liste de classement comprend une liste principale et une liste complémentaire. Cette dernière permet de combler les places vacantes résultant de désistements éventuels.
Les résultats sont affichés au siège de l’IFSI d’inscription. Tous les candidats sont personnellement informés par courrier de leurs résultats.
Si dans les 10 jours suivant l’affichage, le candidat n’a pas donné son accord écrit, il est présumé avoir renoncé à son admission et sa place est proposée au candidat inscrit en rang utile sur la liste complémentaire.
Les candidats classés sur liste complémentaire sont appelés en rang utile en fonction des désistements. Ils peuvent également demander leur inscription dans tout autre IFSI ayant des places disponibles. La priorité sera donnée aux candidats classés sur les listes complémentaires des IFSI de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle elles sont organisées (sauf dérogations réglementaires accordées par le Directeur de l’IFSI).
Les candidats aux épreuves de sélection présentant un handicap peuvent déposer une demande d’aménagement des épreuves. Ils adressent leur demande à l’un des médecins désignés par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées et en informent l’IFSI où ils sont inscrits avant la clôture des inscriptions.

L’admission définitive est subordonnée :

  • À la production, au plus tard le jour de la rentrée, d’un certificat médical émanant d’un médecin agréé (liste à consulter sur le site de l’Ecole) attestant que l’étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession
  • À la production, au plus tard le jour de la rentrée, d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France : BCG (ou intradermoréaction positive), antitétanique, antidiphtérique, antipoliomyélitique, contre l’hépatite B