Consulter un medecin

Mélanome : cet été attention au soleil

Publié le 10-08-2018
Le mélanome est généralement une conséquence d'un surexposition répétée au soleil mais aussi aux rayons ultra-violets artificiels (diffusés par les lampes à bronzer par exemple). C'est un cancer de la peau grave puisque la survenue de métastases peut être très rapide.

Le mélanome, qu'est-ce que c'est ?

Le mélanome est un cancer de la peau rare, mais dont le nombre de nouveau cas par an augmente le plus. Il s’agit en outre d’une des premières causes de cancer chez le sujet jeune (entre 25 et 35 ans). Il correspond à la multiplication anarchique de mélanocytes (cellules de la peau qui fabriquent la mélanine) devenus cancéreux. La tumeur reste le plus souvent localisée sur la peau. Lorsque le mélanome est pris en charge à un stade évolué, il peut atteindre d’autres organes et justifier d’un traitement par voie générale (en comprimés ou perfusion).

Le dépistage précoce, l’amélioration des moyens de diagnostic et les techniques thérapeutiques ont beaucoup évolué.

Quelles sont les causes et les facteurs de risque ?

  • Le soleil est la cause principale : plus on a eu de coups de soleil durant l'enfance, plus on est susceptible de développer un mélanome
  • Le phototype clair (défini par la clarté de la peau, la couleur des cheveux, et des yeux, sujet blonds ou roux avec des yeux claires et des taches de rousseur)
  • Le nombre de grain de beauté (>50)
  • La mauvaise aptitude au bronzage
  • Les facteurs génétiques (antécédents familiaux de mélanome),  
  • La baisse des défenses immunitaires

Comment reconnaître le mélanome ?

Le mélanome peut être diagnostiqué et reconnu par chaque individu qui a été sensibilisé au dépistage des grains de beauté. La règle de dépistage est simple à tel point qu’elle est enseignée à l’école primaire en Australie. Cette règle dite ABCDE consiste à analyser les lésions pigmentées (grain de beauté) selon 5 caractéristiques commençant par les premières lettres de l’alphabet.

Asymétrie (symétrie ou asymétrie)
Bordure (régulier ou irrégulier)
Couleur (une ou plusieurs couleurs)
Diamètre (< ou > 6 mm)
Evolution (forme, couleur, extension, saignement, démangeaison, etc…)
Forme bizzare (un grain de beauté qui ne ressemble pas aux autres) 
 

La présence de deux critères doit motiver un avis spécialisé, la présence de 3 critères impose le plus souvent l’exérèse de la lésion. Cette règle s’applique pour les grains de beauté plat et non en relief.

De manière générale, tout grain de beauté apparaissant sur la peau et s’étendant rapidement, doit motiver un avis auprès d’un dermatologue. Parfois le mélanome n’est pas pigmenté, il s’agit de mélanomes achromiques.

 

Règles à respecter pour limiter les risques de cancer de la peau

Il faire un usage raisonnable du soleil, en évitant de s'exposer aux heures les plus chaudes (entre 11 et 16 h), en utilisant des crèmes anti-solaires d'indices de protection supérieurs à 15, actives contre les UVA et les UVB et en renouvelant les applications toutes les 2 h minimum. La protection de la peau des enfants est fondamentale, et le port de t-shirts et de casquettes doit compléter l'action des crèmes protectrices.