Un robot capable de poser des prothèses partielles de genou

Publié le 29-05-2017
Unique en France, le "smart pistolet" permet aux chirurgiens orthopédiques de l'hôpital de la Croix-Rousse de façonner l’os en décuplant leurs performances.

« J’utilise un outil intelligent qui me permet de gagner en précision, d’éviter toute erreur et de rendre l’intervention le moins invasive possible » assure un des chirurgiens de l'équipe du service de chirurgie orthopédique de l'hôpital de la Croix-Rousse.

Un Duo de choc

Le chirurgien reste bien sur le cerveau de l’opération : c’est lui qui, au bloc, réalise, avec la machine, une carte du genou en trois dimensions pour planifier de façon dynamique la chirurgie. Le binôme programme précisément la zone où le robot devra retirer l’arthrose de l’os pour laisser place à la prothèse. Une fois les données calculées, le chirurgien se saisit d’un outil aux allures de pistolet qui va fraiser l’os en fonction des paramétrages pré établis.
Il a toute liberté de mouvement mais le système robotique rétracte, par sécurité, la fraise quand elle se situe hors de la zone planifiée. En général les mains du chirurgien ne bougent pas. Le médecin se contente de vérifier que son assistant mécanique suit bien les indications programmées en amont. Quand le robot a retiré toute l'arthrose du genou, le chirurgien reprend les commandes pour les finitions et la pose de la prothèse.

Une précision extrême, pas de possibilité d’erreur, des résultats visibles pour le patient

Le travail de la machine enlève toute la part d’aléatoire de la main du médecin, il permet d’augmenter les performances chirurgicales, les abords sont minimisés, la cicatrice du patient est limitée et sa récupération plus rapide.

Le "smart pistolet" de l’avenir

Cette machine s’adapte à toutes les prothèses, elle ne pose, pour le moment que des prothèses partielles de genou. Elle tiendra de plus en plus de place au bloc puisqu’elle est appelée à poser prochainement des prothèses totales de genou et dans un 2ème temps des prothèses de hanche...


En savoir plus :

- Voir le reportage "Allo Docteur" diffusé sur France 5 le 10 mai 2017