Consulter un medecin

Concours d'infirmier anesthésiste

Les épreuves d'admission évaluent les connaissances professionnelles des candidats et leur aptitude à suivre l'enseignement conduisant au diplôme d'état d'infirmier anesthésiste. Elles comprennent 2 épreuves : une épreuve écrite et anonyme d'admissibilité de deux heures et une épreuve orale d'admission.

Les dates des épreuves de sélection et leurs modalités pourraient évoluer en fonction du contexte sanitaire et sous réserve de nouvelles modifications du cadre réglementaire.

Épreuves d'admission 2021

Temps d’information : Annulé en raison de la crise sanitaire
Clôture des inscriptions : 29 janvier 2021 (le cachet de la poste faisant foi)
Coût : 125 euros
Date de l’épreuve écrite d’admissibilité : 10 Mars 2021
Diffusion des résultats d'admissibilité : 2 avril 2021
Date(s) de l'épreuve orale d'admission : les 28 et/ou 29 avril 2021
Diffusion des résultats d'admission : 3 Mai 2021
Rentrée scolaire : 4 octobre 2021

Les épreuves d'admission évaluent les connaissances professionnelles des candidats et leur aptitude à suivre l'enseignement conduisant au D.E.I.A.

Elles comprennent deux épreuves :

  • Une épreuve écrite et anonyme d'admissibilité de deux heures permettant  d’évaluer les connaissances professionnelles et scientifiques du candidat en référence au programme de formation du diplôme d’Etat d’infirmier ainsi que ses capacités rédactionnelles. Sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à la moyenne.
  • Une épreuve orale d'admission permettant d’apprécier les capacités du candidat :
    • à décliner un raisonnement clinique et à gérer une situation de soins
    • à analyser les compétences développées au cours de son expérience  professionnelle
    • à exposer son projet professionnel
    • à suivre la formation

Cette épreuve consiste en un exposé et une discussion avec le jury, précédée d’une préparation de durée identique pour tous les candidats.
Une note au moins égale à la moyenne est exigée.

L’article 11 de l’arrêté du 23 juillet 2012 précise que « pour l’ensemble des épreuves, la parité entre les médecins spécialistes qualifiés en anesthésie-réanimation et les cadres infirmiers anesthésistes ou les infirmiers anesthésistes doit être respectée. Il peut être prévu des suppléants. »