Consulter un medecin

Déconfinement : réinventer l’hôpital pour sécuriser la venue des patients

Publié le 07-05-2020
Avec le déconfinement de la population, les HCL opèrent une profonde réorganisation de l’hôpital. Entre reprise progressive des activités et maintien d’un haut niveau de vigilance, la sécurité des patients reste notre priorité.

Le 12 mars dernier, pour se préparer à l’afflux de patients, les HCL ont déprogrammé toute l’activité non urgente afin d’accroître leurs capacités de prise en charge des patients atteints de Covid-19. Au plus fort de la crise, et pour ne faire perdre aucune chance de guérison aux patients, les équipes des HCL ont continué à accueillir des patients « hors Covid » nécessitant des soins urgents. 

Aujourd’hui, le déconfinement progressif de la population marque un tournant majeur dans l’organisation des Hospices Civils de Lyon. Dans le but de répondre aux besoins de santé publique, le CHU offrira progressivement un spectre d’activités plus large. 

Trois types d’activités sont amenés à cohabiter : 

  • L’activité urgente, pour les patients nécessitant une prise en charge immédiate ;
  • L’activité de semi-urgence, pour les patients nécessitant une prise en charge rapide, ne pouvant pas ou plus être reportée ;
  • Puis, très progressivement, la reprise d’une activité programmée.

En parallèle et à l’heure du déconfinement progressif de la population, l’hôpital doit impérativement maintenir un niveau de vigilance élevé quant à l’épidémie de Covid-19Tout l’enjeu des HCL est de trouver cet équilibre subtil, avec l’idée qu’il puisse être modifié à tout moment. 

« Plus que jamais, la nouvelle organisation du CHU doit faire preuve d’une adaptabilité forte : l’hôpital doit accueillir tous les patients qui en ont besoin, quelle que soit leur pathologie. Il doit aussi être en capacité de se réarmer vite, si le nombre de cas de Covid-19 était amené à croître de nouveau », souligne Guillaume du Chaffaut, Directeur Général adjoint des HCL.

Pour opérer cette mutation, la gouvernance des HCL a réuni des groupes de travail et salue à nouveau l’engagement des personnels prêts à s’adapter une nouvelle fois aux besoins des patients, après des semaines éprouvantes. Plusieurs mesures seront déclinées sur les différents sites, suivant les recommandations d’experts des services spécialisés (maladies infectieuses et tropicales, virologie et hygiène hospitalière)

Une priorité : sécuriser la venue des patients à l’hôpital

Il est demandé à tous les patients venant à l’hôpital, quel que soit l’objet de leur venue, de porter un masque, si possible chirurgical, à défaut un masque grand public. Des solutions hydro-alcooliques sont mises à disposition des patients dans tous les lieux d’accueil du public. En complément, les patients seront informés en amont des consignes relatives à leur venue (heure de rendez-vous, circuit, précautions à prendre) et seront incités à respecter scrupuleusement cette organisation. La présence des accompagnants doit être limitée au strict minimum (patients ne pouvant se déplacer seuls notamment).

  • Si les conditions médicales le permettent, la téléconsultation continuera à être privilégiée pour assurer le suivi et la prise en charge des patients. Dès le mois de mars, pour assurer la continuité des soins, les HCL ont, en effet, procédé à un déploiement massif des téléconsultations. Plusieurs centaines de patients bénéficient déjà, chaque jour, d’un suivi à distance.
  • Afin de limiter les durées du séjour à l’hôpital des patients et ainsi leur exposition à un potentiel risque infectieux, les prises en charge ambulatoires seront également privilégiées à chaque fois que cela sera possible, en médecine (consultations, hospitalisation de jour) comme en chirurgie, ainsi que les protocoles de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC).
  • Parce que les patients qui se déplacent à l’hôpital sont le plus souvent des personnes fragiles plus à même de développer des formes graves de Covid-19, il est primordial de réorganiser les flux de façon à empêcher la propagation du virus. Le parcours administratif est réorganisé pour limiter au maximum les interactions entre les patients et le personnel HCL : la prise de rendez-vous et les démarches en ligne sont favorisées (paiement en ligne, accès au dossier …) et les mesures de distanciation physique (admissions, caisse) sont respectées.
  • Un réseau de stands d’accueil (ou « check points »), déjà mis en place dans certains services, sera progressivement déployé sur tous les sites des HCL. Ce dispositif d’accueil et d’orientation des patients à leur arrivée à l’hôpital a plusieurs finalités :
    • Information et orientation du patient ;
    • Incitation à respecter, de sa propre initiative, la distanciation physique ;
    • Vérification du port du masque : si le patient ne dispose pas de masque, un masque chirurgical lui sera remis ;
    • Formation à la désinfection des mains par solution hydro-alcoolique (la formation sera aussi délivrée aux accompagnants, le cas échéant).
  • Des modifications organisationnelles seront opérées dans les locaux (salles d’attente, unités) pour organiser les flux et faire respecter les consignes de distanciation physique et spatiale : espacement des lieux d’attente et de prise en charge, programmation adaptée pour limiter au maximum le temps d’attente des patients, utilisation de paravents…
  • Les lieux d’accueil et de prise en charge des patients seront nettoyés et désinfectés à chaque fois que nécessaire. Les surfaces en contact avec les patients (tables d’examen par exemple) seront désinfectées entre chaque patient, afin de garantir le plus haut niveau de sécurité aux patients accueillis.
  • Enfin, les professionnels de santé sont tenus de respecter scrupuleusement les règles de distanciation sociale et spatiale, à l’hôpital (y compris lors des staffs, relèves et pauses, repas) comme à l’extérieur ; et d’appliquer les mesures barrière (lavage des mains, port systématique du masque et d’équipements de protection individuelle autres lorsque cela est nécessaire).

Sectorisation : des circuits séparés, pour une plus grande sécurité

A l’image de la carte de France se teintant de vert et de rouge, les services des Hospices Civils de Lyon sont désormais scindés en deux catégories :

  • Des secteurs dédiés à la prise en charge des patients atteints du Covid-19, dits à « haut risque viral » (hospitalisation, réanimation, soins de suite et réadaptation). Ces secteurs accueilleront à la fois les patients soignés pour le Covid-19, mais aussi tous ceux atteints d’autres pathologies et pour lesquels un diagnostic de Covid-19 sera posé au cours du séjour.  
  • Partout ailleurs, des zones dites « à bas risque viral », qui accueilleront, dans toutes les spécialités, les patients hospitalisés pour d’autres pathologies que le Covid-19, et pour lesquels aucun signe évocateur n’est repéré.

Cette organisation a pour objectif d’organiser au mieux les flux, en répartissant les patients dans des zones « étanches », grâce à la mise en place des mesures citées plus haut. Les patients suspectés d’être porteurs du SARS-CoV-2 et nécessitant une hospitalisation feront l’objet d’un prélèvement naso-pharyngé à visée diagnostique (test PCR). Dans l’attente des résultats de ce test, ils pourront :

  • Soit regagner leur domicile, si leur état de santé le permet, en respectant les mesures barrière ;
  • Soit être hospitalisés et/ou pris en charge de manière isolée, dans une zone « sas » identifiée (box, chambre individuelle, mesures de protection des professionnels et des patients).

Tout au long de leur séjour, les patients seront accueillis dans les plus hautes conditions de sécurité. Tous les personnels en contact avec eux porteront des masques. Des masques et des SHA seront également mis à leur disposition, notamment s’ils sont amenés à quitter leur chambre pour bénéficier d’examens complémentaires. Tous les professionnels des HCL sont formés au risque infectieux et sauront répondre aux questions éventuelles de tous les patients.

"Faire équipe avec nos patients" : quand les patients participent à la réorganisation hospitalière

Deux réunions ont permis aux HCL de continuer à "faire équipe avec les patients" :

  • La première Commission Centrale des usagers à distance a permis d'échanger avec l'ensemble des membres sur les mesures prises aux HCL depuis le début de la crise et de partager les attentes réciproques liées au  conditions du déconfinement progressif.
  • Le point de vue et la participation des usagers a également pu s'exprimer largement jeudi 7 mai lors d'un temps d'échange à distance avec 36 Patients Partenaires, Représentants des Usagers et représentants d'associations. Plusieurs groupes de travail se sont constitués qui permettront de faire entendre les voix des patients sur différents thèmes : les documents à l'attention des patients, l'évaluation de l'expérience des patients utilisateurs de téléconsultation et la mise en  place d'une plate-forme collaborative favorisant les échanges entre ces différents représentants des voix des patients et les professionnels HCL.

Les participants à ces deux réunions ont tenu à saluer l'investissement et les initiatives réalisés depuis des semaines par tous les professionnels des HCL. Ils ont reconnu l’importance des mesures prises par les HCL pour que la reprise des activités de soins, urgente pour certains patients, se fasse dans les meilleures conditions de sécurité possible.

- Votre parcours à l'hôpital pour une consultation ou une hospitalisation
Les centres de prélèvements PCR Covid-19
Visites aux patients hospitalisés