Consulter un medecin

Implant zygomatique

L’implant zygomatique est un implant plus long qu’un implant dentaire traditionnel afin de pouvoir se fixer à distance des dents manquantes, au niveau des os zygomatiques (en regard des pommettes). Ils sont utilisés quand l’os maxillaire présent ne permet pas de positionner des implants traditionnels. Ils ont l’avantage de ne pas nécessiter de greffe osseuse au préalable. Nous utilisons exclusivement des implants haut de gamme qui bénéficie du recul clinique et scientifique le plus important.

Elle se déroule sous anesthésie générale, en ambulatoire ou en hospitalisation d’une nuit. Durant l’anesthésie générale, immédiatement après la pose des implants, une empreinte dentaire est réalisée afin d’enregistrer la position des implants qui viennent d’être positionnés et la forme de la gencive. L’empreinte est alors rapidement transmise à un prothésiste afin de réaliser un bridge complet qui sera vissé sur les implants le lendemain ou le surlendemain de l’intervention. Ceci permet d’avoir de nouvelles dents fixe 24 à 48 heures après l’intervention. Cet appareil provisoire sera changé quelques mois après l’intervention pour un appareil définitif adapté à la nouvelle position de la gencive, après la cicatrisation.

Dans la majorité des cas les douleurs sont le plus souvent modérées dès le lendemain de l’intervention et calmées par les anti douleurs simples. Les suites sont plutôt marquées par l’œdème (gonflement) des joues qui dure quelques jours à 1 semaine et éventuellement l’hématome (le bleu) autour des yeux ou des joues qui disparait en 7 à 10 jours. Une limitation de l’ouverture buccale peut être présente et disparaît progressivement. Une alimentation molle et froide sera nécessaire pendant 2 jours, puis molle et tiède pendant 5 jours. Pendant les 2 mois de la cicatrisation des implants, une alimentation molle restera indispensable.  Le sport est contre-indiqué durant 2 semaines. L’alcool et le tabac sont à proscrire car nuisent à la cicatrisation.

Tout acte médical, même bien conduit, recèle un risque de complications. Ceux-ci vous seront précisés lors de la consultation en fonction de votre cas.
Une infection peut nécessiter un geste de nettoyage pour permettre la cicatrisation.
La perte de l’implant est rare mais peut survenir (1 à 2%) dans les 6 mois. Dans ce cas l’implant est retiré et le repositionnement de celui-ci est envisagé après quelques semaines de cicatrisation.
Une diminution ou une modification de la sensibilité des joues et de la lèvre supérieure est possible car les nerfs cheminent à proximité des implants et peuvent être irritées. Ce trouble de la sensibilité est très majoritairement temporaire et la récupération se fait intégralement en quelques semaines à quelques mois. Ce trouble est très exceptionnellement permanent.