Consulter un medecin

La maladie du foie gras ou maladie du soda est en progression

Publié le 10-06-2021
Irréversible lorsqu'elle est diagnostiquée trop tardivement, la maladie du foie gras ou maladie du soda (NASH) inquiète les spécialistes des HCL.

Du foie sain à la cirrhoseElle se développe de façon inquiétante dans les pays industrialisés. Entre 25 et 30 % de la population serait concernée. Ça sera prochainement la 1re cause de greffe de foie. La NASH (acronyme anglais qui signifie : stéato-hépatite non alcoolique) est due à l’accumulation de graisse dans le foie liée à de mauvaises habitudes alimentaires et à la sédentarité. Les symptômes ne se manifestent généralement pas avant le stade de la cirrhose. Et elle est souvent découverte fortuitement.

Maladie métabolique, elle est prise en charge par différents spécialistes aux HCL (endocrinologues, hépathologues, greffeurs, chirurgiens bariatriques). « La surcharge en graisse peut rester bénigne : il s’agit de la NAFLD* (*nonalcoholic fatty liver disease). C’est la 1re cause de maladie chronique du foie dans le monde, avec une prévalence de 25.7 % et de 3 % à 10 % chez les enfants et les adolescents » explique le Dr Cyrielle CAUSSY, endocrinologue dans le service d'Endocrinologie-Diabète-Nutrition.
« Mais certains patients développent une forme plus grave avec inflammation évoluant vers une fibrose, il s’agit là de la NASH. Cette pathologie est alors plus qu’une maladie du foie car celui-ci est au centre de tout le processus métabolique. Le foie NASH chroniquement malade et inflammé produit de nombreuses molécules circulantes, avec des effets néfastes. Ainsi, le premier danger pour les patients NASH est bien cardiovasculaire » poursuit-elle. En l’absence de tests diagnostiques non-invasifs, sa prévalence n’est précisément pas connue, mais on sait que 25 à 30 % des personnes obèses ou diabétiques de type 2 en sont atteints.

 

« La progression de la fibrose hépatique est accompagnée d'un risque accru de développer un cancer du foie, avant même l'établissement d'une cirrhose du foie complète et le développement d'une décompensation hépatique » explique le Pr. Massimo LEVRERO, hépatologue dans le service d'hépatologie et gastroentérologie. « A ce jour, il n'y a pas de médicament approuvé, et seule la perte de poids est préconisée. Les patients atteints de la NASH peuvent agir sur la maladie en modifiant leur mode de vie. Une modification efficace et durable peut avoir un effet sur la NASH et même sur la fibrose, sous réserve d’une perte de poids durable et supérieure à 10 % de la masse corporelle. Cependant, plusieurs nouveaux médicaments agissant sur différents mécanismes physiopathologiques de la NASH sont en cours de développement et sont disponibles pour les patients ayant un besoin plus urgent dans le cadre d'essais cliniques menés dans les CHU, y compris les HCL ».

« La chirurgie bariatrique peut aider à maigrir les patients atteints de NAFLD / NASH. Elle concerne les personnes obèses avec des co-morbidités. Elle est efficace puisqu’on note une amélioration de 85 % de la NASH et de 35 % des fibroses » précise le Pr Maud Robert, chirurgienne digestive aux HCL. Enfin, « la transplantation hépatique est indiquée en cas d’évolution terminale de la cirrhose ». Explique Jérôme Durmortier, hépatologue dans le service d'explorations fonctionnelles digestives. « C’est l’intervention qui a sauvé Pierre Ménès. Pour le moment, les greffes de foie dues à une NASH n’arrivent qu’après les greffes pour cirrhose alcoolique ou virale. Mais si nous suivons le mode américain ça sera prochainement la 1re cause de greffe … »

Un dépistage de la NASH est indiqué chez les patients à risque : diabétiques de type 2 et obèses. Des examens de première ligne peuvent être prescrits par les médecins généralistes : une échographie abdominale pour rechercher un foie graisseux, un bilan sanguin associé à des scores biologiques permettent d’exclure les cas de forme grave. En cas de suspicion de NASH, une prise en charge par un hépatologue qui travaille en lien avec les endocrinologues est recommandée.

Copyright : “The NASH Education Program, A Genfit Initiative"