Consulter un medecin

Recherche sur le Covid-19 aux HCL

Publié le 23-03-2020
Les professionnels des HCL participent activement à la recherche en cours sur le Covid-19. L'essai clinique européen Discovery contre le Covid-19 a été lancé aux HCL, où ce projet européen est piloté.

Avec le soutien du ministère des Solidarités et de la Santé et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, 20 initiatives scientifiques ont été sélectionnées. Deux projets sont conduits à Lyon : 

  • Stratégie de repositionnement de médicaments pour le traitement des infections par le 209-nCoV (Pr Bruno Lina, laboratoire de virologie des HCL / Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon)
  • Etude multicentrique randomisée, adaptive, de l'efficacité et de la sécurité des traitements des patients hospitalisés, présentant une infection COVID 2019 (Pr Florence Ader, service des maladies infectieuses et tropicales /Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon)

Lancement d’un essai clinique européen contre le Covid-19

L'essai clinique, baptisé Discovery et coordonné par l’Inserm a démarré le 23 mars en France pour tester cinq traitements expérimentaux contre le Covid-19. Il est piloté par Florence Ader, infectiologue dans le service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de la Croix-Rousse au CHU de Lyon et chercheuse au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI).

L’objectif est d’évaluer l’efficacité et la sécurité de quatre stratégies thérapeutiques expérimentales qui pourraient avoir un effet contre le Covid-19 au regard des données scientifiques actuelles.

« Nous avons analysé les données issues de la littérature scientifique concernant les coronavirus SARS et MERS ainsi que les premières publications sur le SARS-COV2 émanant de la Chine pour aboutir à une liste de molécules antivirales à tester : le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir, ce dernier traitement étant associé ou non à l’interféron bêta, et l’hydroxychloroquine. La liste de ces médicaments potentiels est par ailleurs basée sur la liste des traitements expérimentaux classés comme prioritaires par l’Organisation Mondiale de la Santé.

La grande force de cet essai est son caractère « adaptatif ». Cela signifie que très rapidement les traitements expérimentaux inefficaces pourront être abandonnés et remplacés par d’autres molécules qui émergeront de la recherche. Nous pourrons donc réagir en temps réel, en cohérence avec les données scientifiques les plus récentes, afin de mettre en évidence le meilleur traitement pour nos malades », explique Florence Ader.

L’essai DISCOVERY démarre avec cinq modalités de traitement :

  • soins standards
  • soins standards plus remdesivir,
  • soins standards plus lopinavir et ritonavir,
  • soins standards plus lopinavir, ritonavir et interféron beta
  • soins standards plus hydroxy-chloroquine.

Aux HCL, la recherche mobilise plus de 716 professionnels, médecins chercheurs, infirmières, chefs de projet et assistants de recherche, cadres de santé et administratifs, techniciens etc. Plus de 60 000 patients sont inclus dans les essais cliniques. L’activité recherche du deuxième CHU de France a donné lieu à plus de 2 490 publications en 2019. Les HCL sont impliqués dans pas moins de 21 projets de recherches européens et seize études internationales.