Consulter un medecin

RHU PERFUSE : Chirurgie ultrasonore personnalisée du cancer de la prostate localisé

La Recherche Hospitalo-Universitaire PERFUSE vise à évaluer les méthodes de thérapie focale par HIFU dans le cancer de la prostate et à proposer un ensemble cohérent d'innovations dans la perspective d’un traitement personnalisé.

La problématique

Avec un taux d´environ 50000 cas diagnostiqués en France chaque année, le cancer de la prostate est, de loin, le cancer masculin le plus fréquent. La prise en charge habituelle prévoit, selon le risque évolutif, une surveillance active ou un traitement radical pouvant affecter considérablement la vie des patients, respectivement par un effet anxiogène ou une morbidité importante. Parmi les innovations récentes, le traitement par ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) permet de détruire les foyers cancéreux présents dans la glande tout en préservant un maximum de tissu prostatique sain afin de réduire le risque d’effets secondaires.

Le projet

La Recherche Hospitalo-Universitaire PERFUSE, financée par l’ANR dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, vise à évaluer les méthodes de thérapie focale par HIFU dans le cancer de la prostate et à proposer un ensemble cohérent d'innovations dans la perspective d’un traitement personnalisé.

Trois essais cliniques (HIFUSA, FOCALE et PSMA), à ce jour ouverts aux inclusions, s’adressent à des patients atteints d’un cancer de la prostate à risque faible, intermédiaire, ou en cas de récidive après radiothérapie. Parallèlement, plusieurs activités de recherche sont menées afin d’optimiser le diagnostic et d´améliorer les performances thérapeutiques. Cela se concrétise par la mise au point d‘une méthode d’interprétation des clichés IRM assistée par ordinateur, d‘une nouvelle approche pour la mesure de l’élasticité des tissus, ainsi que par les innovations technologiques apportées à la stratégie de traitement et aux transducteurs ultrasonores.

Ce programme ambitieux est coordonné par le Pr Crouzet et s’appuie sur les synergies mises en place entre les laboratoires académiques LabTAU et CREATIS, les Hospices Civils de Lyon, le Centre Léon Bérard et les compagnies privées EDAP et VERMON.

Les perspectives

Le projet PERFUSE pourra permettre d´avancer dans les recommandations thérapeutiques sur le cancer de la prostate. Si les études cliniques démontrent un contrôle oncologique satisfaisant, en effet, il sera possible de proposer en routine des prises en charge moins lourdes et moins pourvoyeuses d’effet secondaire vis-à-vis des traitements radicaux actuels.

Plusieurs objectifs sont aussi prévus sur le plan scientifique : l’apport de l’intelligence artificielle harmonisera les interprétations des IRM prostatiques et, de même que l’élastographie, permettra de standardiser les diagnostics avec une amélioration des résultats ; à plus long terme, les avancées technologiques sur un nouveau type de sonde de thérapie et sur la stratégie de tir devraient aboutir à une thérapie de plus en plus personnalisée.

En somme, le RHU PERFUSE vise à offrir le meilleur diagnostic possible aux patients afin de leur proposer un traitement «à la carte» de leur cancer avec le moins de morbidité possible.