Consulter un medecin

Unité d’hospitalisation en addictologie à l'hôpital de la Croix-Rousse

Publié le 27-03-2017
L'unité d’hospitalisation en addictologie de l’hôpital de la Croix-Rousse prend en charge des patients souffrant d’addiction. C’est la première du genre aux HCL. Et une étape bienvenue pour certains patients.

Le parcours de soins en addictologie commence le plus souvent par des consultations externes. Il peut se poursuivre par un sevrage physique en hospitalisation (en service de médecine) ou à domicile, puis parfois par un séjour plus ou moins long en soins de suite et réadaptation. Avant celui-ci, un passage par la nouvelle unité de la Croix-Rousse peut être nécessaire.

Cette nouvelle unité compte 12 lits en addictologie, 10 en hépato-gastroentérologie et plus de 40 professionnels de santé (aides-soignants, infirmiers, médecins, sophrologue, psychomotricienne, diététicienne, neuropsychologue, psychologue, kinésithérapeute). Cette nouvelle unité est de niveau 2, c’est-à-dire spécialisée pour des sevrages complexes (dépendance liée à des complications somatiques, comme une cirrhose ou une hépatite C, par exemple). L’unité a à sa disposition le plateau technique de l’hôpital, la réanimation et la gastro-entérologie.

Chaque patient hospitalisé (pour 15 jours le plus souvent) signe un contrat de soins (ce qu’il peut faire ou pas, la durée de son séjour, ce à quoi il s’engage). Divers ateliers lui sont proposés : art-thérapie, psychomotricité, cuisine diététique, exercices physiques (pour canaliser son énergie, retrouver un autre rapport à son corps). Il réfléchit à l’estime de soi, à la gestion des émotions, aux motivations. Des informations médicales et sociales lui sont données. Des entretiens individuels sont programmés, avec la psychologue, la neuropsychologue, le psychiatre, le médecin addictologue.

L’addictologie aux HCL

Les HCL proposent :

  • Des consultations externes en tabacologie (en lien ou non avec la grossesse).
  • Des ELSA (Equipes de liaison et de soins en addictologie) dans chaque groupement hospitalier. Ces équipes pluridisciplinaires se déplacent à la demande des services et aux urgences pour prendre en charge des patients hospitalisés ayant une addiction (tabac, drogue, alcool), que celle-ci soit le motif d’hospitalisation ou qu’elle soit repérée lors de ce séjour. Elles forment les équipes soignantes.
  • 2 CSAPA (Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie) : l’un à la Croix-Rousse, l’autre à HEH. Ces centres proposent des consultations anonymes et gratuites pour toutes les addictions, notamment une consultation grossesse et addiction (à la Croix-Rousse). Ils assurent la prise en charge spécifique de certaines dépendances (entre autres le sevrage à l’hôpital ou en ambulatoire), proposent des temps de rencontres entre patients, des groupes à médiation thérapeutique.

En savoir plus