Les HCL dévoilent de nouveaux projets innovants

Un appel à projets interne permet aux professionnels des HCL de soumettre un projet innovant à tout moment dans l’année. Six projets ont été sélectionnés en décembre, portant à 20 le nombre de lauréats pour 2021, pour une enveloppe totale approchant les 2,5M€.

Sur les 60 projets candidats, 20 ont été retenus par le jury pour être mis en œuvre. Ils couvrent tous les champs de l’innovation dans un CHU : technologique (équipements, dispositifs médicaux stériles, impression 3D), mais aussi numérique/IA, organisationnelle et managériale.

Lauréats de décembre 2021

  • 4 dispositifs médicaux stériles innovants en chirurgie vasculaire (Pr MILLION), chirurgie hépatique (Pr MABRUT), chirurgie cardiaque (Dr POZZI) /cardiologie interventionnelle (Pr RIOUFOL) et imagerie interventionnelle (Dr SI-MOHAMED).
  • Le PulmoVista© 500 de Dräger, un appareil de tomographie par impédance électrique destiné à la réanimation pédiatrique (Dr BAUDIN). Cette innovation de rupture, particulièrement utile pour la gestion présente de l’épidémie de bronchiolite, a été introduite de manière accélérée afin de visualiser en temps réel et de façon non invasive et non irradiante la distribution de la ventilation pulmonaire chez les enfants.
  • Le projet COLYBRI (COrelab Lyon Biologie Recherche en Imagerie). Porté par le Pôle d’imagerie (M.CROS, Pr COTTON) et soutenu par le Pôle de Biologie, ce projet vise à renforcer et structurer les outils et expertises originales développés aux HCL en matière de création et développement de bases de données pour l’annotation d’images, le suivi de biomarqueurs et l’entraînement d’algorithmes d’IA en imagerie. Cette plateforme structurée constituera un outil décisif et distinctif pour les projets de recherche et d’innovation des professionnels HCL et de leurs partenaires.

Lauréats de juillet 2021

Sur les 45 projets candidats, 14 ont été retenus par le jury pour être mis en œuvre. Zoom sur 5 lauréats :

- E-Hôp ! : Ce projet vise à intégrer de façon systématique l’Activité Physique Adaptée dans tous les parcours de soins pédiatriques à l’HFME, quelle que soit la spécialité ou la pathologie concernée. Les enfants atteints de maladies chroniques sont sujets à des hospitalisations ou des consultations fréquentes et ont de fait une activité sportive réduite. Parce qu’il est avéré que l’activité physique a des effets bénéfiques sur la santé, le projet E-Hôp vise la mise en place d’une cellule sport et santé qui aura pour objectif de coordonner l’intégration systématique de l’activité physique adaptée dans l’ensemble des parcours de soins. Le projet repose sur une approche pluridisciplinaire et intègrera des collaborations avec l’UFR STAPS, des associations sportives de l’agglomération et des clubs sportifs de renommée (OL, LOU rugby…). Il s’appuie également sur la diversité d’espaces sur l’HFME dédiés à la pratique sportive, existants ou en cours de réalisation (salle d’activité physique, pavillon Sport et santé, city-stade, mini-golf, mur d’escalade…).

- CONECCT IA : Il s’agit d’un projet hospitalo-universitaire en collaboration avec un partenaire industriel qui vise à optimiser une prise en charge endoscopique diagnostique et thérapeutique des tumeurs superficielles colorectales grâce à l’intelligence artificielle. Le projet repose sur le développement de modélisations et plusieurs outils numériques (software, application Internet…) pour améliorer la détection, la caractérisation et la résection des lésions pour les tumeurs superficielles colorectales car il a été prouvé que les compétences humaines sont très variables et insuffisantes avec par exemple plus de 20% de lésions coliques manquées, moins de 50% de bonne prédiction de l’histologie ou encore une option thérapeutique trop morbide pour le patient dans 25% des cas. Le projet Conecct IA s’appuie sur des données récentes qui démontrent que l’IA est une arme efficace avec plus de 14% de bénéfice s’agissant de la détection des adénomes par exemple.

- L’appel à projets innovants permet aux HCL de soutenir la constitution de deux « living labs » santé, sur deux groupements hospitaliers. Ces initiatives ont vocation à héberger de nombreux projets innovants, via des plateformes ouvertes constituant un trait d’union original entre le monde hospitalier, le monde industriel et le monde académique.

  • Station H, basée à l’hôpital Edouard Herriot, une plateforme collaborative dédiée aux innovations en robotique et électronique médicale. L’objectif : installer au cœur de l’hôpital une plateforme physique ouverte aux chercheurs académiques et industriels, pour permettre le développement de projets communs de R&D au plus près des applications cliniques, des médecins, des équipes de soins et de l’expertise des équipes de recherche de l’hôpital Edouard Herriot (économistes, biostatisticiens, informaticiens, scientifiques…).
  • Platiness, à l’hôpital Lyon Sud, dédié aux innovations numériques liées à la séquence urgences / imagerie / blocs opératoires / anesthésie-réanimation, en lien notamment avec le projet Bauréals. Le développement d’outils permettant la structuration et la standardisation des soins représente un enjeu majeur pour améliorer la qualité des soins. Si les outils numériques, la télémédecine, la robotique et la réalité virtuelle présentent un intérêt dans l’accompagnement du soin, ils font encore très peu l’objet d’évaluations scientifiques rigoureuses. La plateforme de recherche Platiness a pour objectif de rassembler les compétences pour développer des outils structurés et en évaluer scientifiquement et médico-économiquement l’intérêt. Elle mettra en relation des professionnels de santé, des experts du numérique et des laboratoires de recherche dans le but d’améliorer les parcours de soins au bénéfice des patients et des soignants.

- L’intelligence collective au service de l’innovation managériale et organisationnelle : Porté par le pôle de médecine du Groupement Hospitalier Centre (Hôpital Edouard Herriot), ce projet vise à favoriser l’innovation en déployant un management basé sur l’intelligence collective. Mêlant formation des équipes, installation d’une salle de créativité et modalités originales d’animation du collectif, il vise à permettre à tous les métiers du pôle de travailler conjointement à la création de parcours de soins centrés sur le patient, notamment grâce aux méthodes de design thinking et design de service.

 

L'appel à projets "innovation" est ouvert aux 24 000 professionnels des HCL, et doté d’un budget annuel de 2,5M€. Les professionnels des HCL peuvent déposer leurs projets au fil de l’eau. Les lauréats sont désignés deux fois par an.

Après une analyse par des comités experts thématiques pluridisciplinaires, tous les projets sont revus et priorisés par le Comité des Innovateurs HCL, instance dynamique et collaborative qui regroupe des représentants médicaux et non médicaux des comités thématiques HCL, des représentants des usagers et des partenaires de l’écosystème d’innovation ouverte lyonnais (Université Claude Bernard Lyon 1, Métropole de Lyon, Région Auvergne Rhône-Alpes, Pôle de compétitivité santé Lyonbiopôle, SATT PULSALYS, Fondation HCL, dirigeants d’entreprises innovantes).

 

Dernière mise à jour le : lun 02/05/2022 - 15:37
Blocs libres

Dès les premières étapes de la crise sanitaire, les qualités nécessaires à l’innovation (centrage sur les besoins non couverts, créativité, agilité, pluridisciplinarité) ont été déployées aux Hospices Civils de Lyon avec une intensité inédite.
Doté d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros par an, l'appel à projets Innovation sélectionne, deux fois par an, les projets les plus prometteurs qui bénéficient alors d’un financement et d’un suivi structuré, afin de faciliter leur mise en œuvre et leur évaluation.
Les HCL confirment ainsi leur volonté de donner à leurs 24 000 professionnels la possibilité d’innover, quels que soient leurs métiers, fonctions et lieux d’exercice et inscrivent ce soutien massif dans la durée.