Consulter un medecin

Calculs (lithiase)

La lithiase rénale est une maladie fréquente, touchant 10% de la population en France, avec un risque de récidive de 50% à 5 ans. Les calculs se forment dans les reins, par cristallisation des urines. Ces calculs migrent ensuite dans l’appareil urinaire (du rein aux uretères, vers la vessie), et peuvent ainsi être évacués par voie naturelle, avec les urines.

Les calculs peuvent rester bloqués lors de leur migration à différents endroits en fonction de leur taille, et empêcher le passage des urines. L’obstacle à l’évacuation des urines a pour conséquence une distension des cavités rénales ce qui provoque une douleur brutale et très forte dans la région lombaire, du côté du calcul : c’est la colique néphrétique.

Au moment de la crise, on donne classiquement des antalgiques, des anti-inflammatoires et des antispasmodiques pour lutter contre la douleur, l’inflammation et les spasmes. 
Pendant la crise, il ne faut pas boire pour ne pas augmenter la distension des voies urinaires.

Lorsque la crise est passée, on proposera au patient la prise en charge de sa lithiase urinaire qui dépendra de la taille, de la nature et de la localisation du calcul.

Le traitement de la lithotricie extracorporelle est devenue la méthode de choix des calculs rénaux de moins de 2 cm, et de certains calculs de l’uretère.