Consulter un medecin

Les HCL bousculent les idées reçues

Pour la première fois, les Hospices Civils de Lyon déploient une grande campagne institutionnelle. Intitulée "Les HCL bousculent les idées reçues", elle met en avant la mobilisation quotidienne de la communauté HCL pour réinventer l’hôpital et prendre soin des patients.

Chaque jour, aux Hospices Civils de Lyon,
Nous faisons tout pour réinventer l'hôpital

Nous soignons et prenons soin tous les jours de tous les patients.
Pour autant, aucun jour n’est semblable.
Aucun patient ne se ressemble.
Aucun geste n’est identique.
Ce défi quotidien fait évoluer nos pratiques, avancer nos recherches,
progresser notre enseignement.
En permanence.
Au cœur de nos 14 hôpitaux publics, nous sommes 23 000 femmes et hommes
animés par une vocation commune : délivrer une médecine humaine et d’excellence, pour chacun, tout au long de sa vie.
C’est notre façon de bousculer les idées reçues.

Entièrement réalisée sur les sites des Hospices Civils de Lyon et avec la collaboration des équipes, elle fait la part belle à l’engagement des professionnels et veut souligner la dynamique des HCL ; incarner significativement ce qui fait notre "marque" : notre excellence et nos valeurs de service public.

Cette campagne, illustrée par une série d'affiches et de vidéos, est fièrement exposée de manière pérenne dans tous les établissements (hôpitaux, sites administratifs et techniques) ainsi que sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, youtube, linkedIn). Elle est aussi visible dans l’espace urbain lyonnais durant le mois de mars.

Retrouvez les différents visuels de cette campagne qui valorise les 23 000 femmes et hommes qui s’investissent chaque jour, aux Hospices Civils de Lyon, à réinventer l’hôpital.

À l'hôpital, on a que des mauvais souvenirs ?

À l'hôpital, on est toujours un peu perdu ?

À l'hôpital, on est pas rassuré ?

À l'hôpital, les gens ne sont pas sympas ?

À l'hôpital, on reste seul pendant des heures ?

À l'hôpital, on ne voit jamais le médecin ?

À l'hôpital, les installations sont vieillissantes ?

À l'hôpital, ceux qui portent des masques font peur ?