Hôpital Henry Gabrielle

Façade de l'Hôpital Henry Gabrielle

Ouvert en 1969 sur la commune de Saint-Genis-Laval, l’hôpital Henry Gabrielle est spécialisé dans la médecine physique et de réadaptation. Reconnu au niveau national, il est un établissement de pointe dans la rééducation des affections neurologiques, les prises en charge des blessures médullaires, traumatismes crâniens, suivis post-AVC, pathologies tumorales et dégénératives et en rééducation neuro-périnéale et sexologique.

La prise en charge du handicap est globale et pluri-professionnelle : médecins et soignants spécialisés, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, orthoptistes, moniteurs d’activité physique adaptée, psychologues, moniteur d’auto-école.

L’hôpital Henry Gabrielle dispose d’une capacité d’environ 200 lits d’hospitalisation et places d’hôpital de jour. Il abrite des équipements techniques de rééducation, dont une piscine, un gymnase et un laboratoire d’analyse du mouvement qui permet de réaliser des examens approfondis de la motricité des membres inférieurs et supérieurs, de la motricité oculaire et de la posture.

L’établissement met en œuvre des programmes de rééducation, comme par exemple un training intensif pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Il a par ailleurs noué de nombreux partenariats avec des structures sanitaires et médico-sociales, ainsi qu’avec des associations d’usagers et développe des activités de recherche très reconnues.  

L’hôpital Henry Gabrielle est également doté d’une plateforme mouvement et handicap, constituée de deux laboratoires localisés au sein des groupements hospitaliers Sud et Est. L’objectif de cette plate-forme est d'explorer la fonction sensori-motrice et l'organisation de l’action.
Elle permet de réaliser des examens de la motricité des membres inférieurs, des membres supérieurs, de la motricité oculaire et de la posture dans diverses situations.

Chiffres clés

  • 300 personnels non médicaux et 9 médecins séniors
  • 4 100 consultations par an
  • 46 200 journées d’hospitalisation et 4 900 séances en hôpital de jour par an

Cet établissement propose une expertise avérée en matière de prise en charge du handicap. Il est néanmoins vieillissant et ne correspond plus aux normes attendues en termes de confort hôtelier et d’accueil pour les patients. Il fait donc l’objet d’un projet de transfert, prévu vers l’hôpital d'instruction des armées Desgenettes, à horizon 2021.