Gestion optimisée du parc d’imagerie

Résumé
Les HCL ont conclu un partenariat inédit pour assurer le renouvellement régulier de leurs équipements d’imagerie et conforter leurs projets de recherche et d’innovation dans ce domaine.

GOPI : un partenariat inédit pour un CHU français, source d’innovation et d’efficacité

Le projet GOPI (Gestion optimisée du parc d’imagerie) scelle un partenariat pluriannuel avec la société Philips, leader mondial de l’imagerie.

Il vise à :

  • disposer d’une offre de pointe en imagerie, grâce à des équipements neufs et toujours plus innovants, pour une prise en charge optimale des patients et pour répondre aux besoins de haute qualité des équipes médicales,
  • s’assurer d’un accès constant à l’innovation technologique et à un matériel haut de gamme,
  • renforcer l’activité de recherche des HCL grâce à un accès facilité aux partenaires cliniques ou académiques de Philips,
  • disposer d’un interlocuteur unique capable de proposer les prestations associées au cycle de vie des équipements (installation, maintenance, formation…).

GOPI comporte un volet d’équipement, de service, de formation, mais aussi d’accès à l’innovation et de soutien à la recherche. Il est fondé sur le partage des risques technologiques, financiers et opérationnels. D’un montant de près de 70 millions d’euros, ce partenariat porte sur le renouvellement de 76 équipements Philips et d’autres constructeurs, et concerne l’ensemble du parc d’imagerie et de médecine nucléaire des HCL. Les équipes HCL et Philips travaillent quotidiennement ensemble dans la mise en œuvre des actions développées.

Ce projet ambitieux est sans équivalent en France par son caractère innovant et son ampleur (70 M€ sur 12 ans). Il concerne près de 80 équipements différents en radiologie, dont 41 équipements lourds (IRM, Scanner, salles interventionnelles…) répartis sur cinq sites HCL.

 

 

GOPI nous garantit un accès à l’innovation avec des équipements de haute technologie qui assure une prise en charge optimale des patients. C’est le cas par exemple avec le scanner IQon qui permet une détection précoce et plus précise des maladies neuro et cardio-vasculaires grâce à la reconstruction spectrale. Il est aussi moins invasif grâce à une diminution des doses d’irradiation et de produit injecté.
Pr Philippe DOUEK, radiologue et responsable médical du pôle d’imagerie aux HCL.

Le premier enjeu du projet a été managérial. Il a fallu travailler différemment dans une institution importante de 23 000 collaborateurs, en faisant émerger de nouveaux métiers ou de nouvelles compétences (contract manager, référent médicaux et paramédicaux par modalités) et en co-gérant différemment avec les radiologues le cycle de vie des équipements, le processus de décision et les arbitrages proposés à la Direction Générale. Cette expérience managériale est un des acquis indirect du projet.
Jean-François CROS, directeur des plateaux médico-techniques des Hospices Civils de Lyon.

 

Des programmes de recherche

Le partenariat GOPI va au-delà de la simple fourniture d’équipements, il est aussi un accélérateur de projets de recherche en imagerie médicale dans divers domaines tels que l’imagerie oncologique, l’imagerie neurologique et l’imagerie cardiovasculaire et métabolique.

17 projets de recherche sont en cours aux HCL. Un des projets est actuellement en phase de publication. Il concerne la segmentation automatique des tumeurs du foie grâce à l’intelligence artificielle et est mené par le Professeur Pierre-Jean VALETTE, hôpital Edouard Herriot-HCL. Le principe est d’entraîner un algorithme d’intelligence artificielle à mesurer et à détecter seul, à partir d’images de scanner, l’évolution du volume des tumeurs du foie. Cette approche permet d’assurer des mesures de tumeurs plus fiables, et de proposer au patient un meilleur diagnostic, une prise en charge optimale et un traitement personnalisé. Pour mener à bien ce projet, les équipes des HCL utilisent la plateforme d’intelligence artificielle Intellispace Discovery, développée par Philips. Elle permet de partager et de tester les algorithmes créés. En outre, Philips apporte aussi son soutien grâce à une équipe de chercheurs de son centre d’expertise d’intelligence artificielle francilien.

 

Dernière mise à jour le : 19/07/2021 - 14:18
Dispositif Covid-19