Consulter un medecin

Centre de référence des syndromes neurologiques paranéoplasiques et encéphalites auto-immunes Hôpital Pierre Wertheimer

Les syndromes neurologiques paranéoplasiques (SNP) et les encéphalites autoimmunes (EA) sont des maladies rares. Ils sont inclus dans le groupe des affections reconnues par le réseau Orphanet®. A ce jour, le moyen de diagnostiquer le plus tôt possible un SNP ou une EA est d’identifier dans le sang ou le liquide céphalorachidien des patients des anticorps antineuronaux qui sont spécifiques à ces affections.

Pathologies prises en charge
  • Dégénérescence cérébelleuse paranéoplasique
  • Ganglionopathie sensitive paranéoplasique
  • Encéphalite limbique paranéoplasique
  • Opsoclonus-myoclonus paranéoplasique
  • Rétinopathie paranéoplasique
  • Encéphalite limbique non paranéoplasique
Activités

Les missions du centre de référence

  • Diffuser les connaissances sur les SNP et les EA
  • Favoriser le diagnostic
  • Aider à la prise en charge thérapeutique des patients
  • Développer les travaux de recherche

 

Equipe

  • Responsable : Pr Jérôme Honnorat (Service de neuro-oncologie)
  • Médecins associés : Pr François Ducray, Dr Laure Thomas, Dr Stéphanie Cartalat, Dr Bastien Joubert
  • Ingénieur de recherche : Mme Véronique Rogemond
  • Assistanttes ingénieur : Mmes Sterenn Closs et Clélia Paume
  • Attachée de recherche clinique : Mme Géraldine Picard
  • Le centre de référence des SNP et EA coordonne l’activité nationale avec les deux centres de compétence de Paris et Saint Etienne ainsi que les cliniciens de tout le territoire Français.

Enseignement

Du point de vue de l'enseignement, les membres du service participent à plusieurs DU et DIU au sein de l'Université Claude Bernard Lyon 1 sur la thématique des syndromes neurologiques paranéoplasiques et les encéphalites autoimmunes (neuroréanimation, neuro-oncologie, neuro-immunologie).

Le centre de référence est également à l’origine de nombreuses communications scientifiques au cours de congrès nationaux et internationaux (JNLF, ANOCEF, EANO,…).

Recherche

Recherche clinique : 

  • Création et gestion de la base de données nationale BRAINDYS, à l’origine de nombreux travaux scientifiques qui ont permis d’améliorer les connaissances sur les SNP et EA d’un point de vue diagnostique, clinique et thérapeutique.
  • Le centre de référence a conduit  l’essai thérapeutique IasON, dédié au traitement par immunoglobulines intraveineuses de patients atteints d’un syndrome neurologique paranéoplasique.

Recherche diagnostique :

  • Identification des nouveaux anticorps, mise au point, développement et mise à disposition de tests diagnostiques pour la communauté médicale et scientifique nationale : anti-AK5, anticorps anti-TRIM9, anticorps anti-Arghap5.

Recherche fondamentale :

  • Mise au point de modèles d’études (cellulaires et animaux) afin de mieux comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans les dysfonctionnements neuronaux et synaptiques caractérisant les maladies neuropsychiatriques et de proposer de nouveaux traitements (Institut NeuroMyoGène UMR Inserm 1217/CNRS 5310 https://www.inmg.fr/honnorat/).
Plan d'accès