Consulter un medecin

Exposition Rayons X, une autre image de la Grande guerre

Du 04 octobre 2017 au 23 décembre 2017 Archives municipales de Lyon, 1 place des archives, Lyon 2e
Comment la radiologie a-t-elle révolutionné le monde médical ? Encore balbutiante, cette discipline a pourtant joué un rôle crucial pendant la guerre 14-18, notamment lors de la chirurgie des « gueules cassées ».

Le musée des Hospices Civils de Lyon coréalise, avec l’association Patrimoine Médecine Santé Lyon et les Archives municipales de Lyon, l’exposition Rayons X. Une autre image de la Grande Guerre, à voir jusqu’au 23 décembre.

L’exposition présente l’histoire de la radiologie, de la découverte des rayons X au même moment que les frères Lumière inventaient le cinéma, jusqu’aux recherches et applications actuelles à Lyon et dans la région. A Lyon en particulier, Etienne Destot implanta à l’Hôtel-Dieu, avec l’accord des HCL, une installation radiologique en janvier 1896, quelques semaines après la découverte de Wilhelm Roentgen.

Durant la guerre 1914-1918, la radiologie a concouru, avec de nombreux pionniers, souvent lyonnais, à soigner de nombreux blessés touchés par des blessures nouvelles. L’organisation des soins, défaillante, a été transformée par les initiatives de personnalités telles que Marie Curie, Claudius Regaud, Justin Godart ou Albéric Pont. La radiologie en sortira reconnue, légitimée et professionnalisée.

Cette exposition s’appuie sur les ressources du musée des HCL, notamment l’exceptionnelle collection Albert Renaud et la collection Albéric Pont, ainsi que sur les archives historiques des HCL conservées par les Archives municipales. Elles sont accompagnées de nombreux prêts de musées d’institutions principalement lyonnaises et parisiennes.

Jusqu’au 23 décembre aux Archives municipales de Lyon (place des Archives, Lyon 2e).
Du mardi au samedi de 13h à 18h.
Entrée gratuite.
Visites commentées tous les mardis à 13h et à 15h, par Cécile Iannuzzo, commissaire d’exposition.
Animations scientifiques et conférences tout au long de l’exposition (consultez le programme).

Les coréalisateurs

Le musée des HCL répond à ses missions de « musée de France » à travers notamment des expositions temporaires hors-les-murs, la diffusion sur internet des œuvres documentées (Joconde, Wikimedia Commons, webexpos – notamment autour des collections présentées dans Rayons X). Il s’appuie sur les plus de 15000 pièces de ses collections, qui touchent aux arts et aux sciences, à la santé et à la société.
Ce musée hospitalier souhaite ainsi, grâce à des partenariats et avec des outils nouveaux, aborder les réalités hospitalières, médicales, scientifiques, à travers l’histoire, les arts et les questions de société.

L’association Patrimoine Médecine Santé Lyon souhaite dynamiser le développement et la valorisation des musées hospitaliers et de médecine à Lyon, en jouant un rôle d’Amis des musées, et Michel Amiel a impulsé le projet d’exposition Rayons X. L’association organise régulièrement conférences et expositions.

Les Archives municipales de Lyon conservent une partie de la mémoire hospitalière lyonnaise avec les archives historiques des HCL déposées en 2011.
Elles présentent également, jusqu’au 23 février 2018, l’exposition Lyon 14-18 Jour Après Jour, élaborée à partir des notes quotidiennes de Barthélémy Mermet.

C’est ensemble, à travers leur partenariat, que les coréalisateurs ont pu mener à bien ce projet, et obtenir le soutien de nombreux mécènes et partenaires, à commencer par la Fondation Bullukian.