Consulter un medecin

Obstruction/Infertilité tubaire

Les trompes sont des conduits qui relient les ovaires à l’utérus. Elles permettent le passage des spermatozoïdes vers l’ovocyte, afin qu’ils puissent féconder celui-ci dans le pavillon tubaire. Puis, l’embryon remonte la trompe pour s’implanter dans la cavité utérine. Elles ont donc un rôle essentiel dans la reproduction.

L’obstruction tubaire empêche donc la rencontre de l’ovocyte et des spermatozoïdes. Celle-ci peut-être proximale ou distale, uni ou bilatérale. L’obstruction tubaire est l'une des principales causes d’infertilité féminine.

Les causes sont multiples :

  • Endométriose, adénomyose
  • Infection génitale haute (salpingite), appendicectomie
  • Fibrome
  • Antécédent de grossesse extra-utérine

L’obstruction tubaire est asymptomatique.

L’obstruction tubaire est diagnostiquée dans la majorité des cas, lors du bilan initial d’infertilité du couple. Elle est mise en évidence par l’hystérosalpingographie.

Le traitement de première intention est une prise en charge chirurgicale. On réalise une cœlioscopie diagnostique avec épreuve de perméabilité tubaire. En cas d’obstruction distale, une réparation est possible et permet de rétablir un passage tubaire et donc de permettre des grossesses spontanées dans les 6 mois suivant la chirurgie.
En cas d’échec de la chirurgie ou en l’absence de grossesse dans les mois qui suivent la chirurgie, il existe une indication de fécondation in vitro.