"La communication, c’est fondamental" Christian Comte, représentant des usagers aux HCL

À l’heure de la campagne de vaccination, cet ancien médecin libéral, devenu représentant des usagers aux HCL, explique pourquoi une information « claire, honnête et adaptée » améliore la prise en charge des patients.

Christian Comte, représentant des usagers aux HCL

Ils sont bien souvent méconnus du grand public pourtant, les représentants des usagers sont là pour « assister les patients dans cet environnement hospitalier qu’ils ne connaissent pas ». La plupart du temps, ils ont eu affaire de près ou de loin au monde de la santé. De cette expérience, ils en ont tiré une richesse qu’ils souhaitent mettre au service des patients. 

Christian Comte a été médecin généraliste pendant plus de quarante ans. Il a monté son cabinet médical, avenue des frères Lumière (Lyon 8), dans les années 80. Aujourd’hui, il y assure encore des consultations un jour par semaine. En 2015, le diagnostic d’un cancer du foie tombe comme un coup de massue. Il est greffé en juillet, dans le service de chirurgie générale, digestive et transplantations hépatiques et intestinales de l’hôpital de la Croix-Rousse. « Cette expérience m’a permis de voir l’hôpital d’un autre œil », dit-il.

Pendant son hospitalisation, il a fait la connaissance des membres de l’association Phénix greffés digestifs. Il a sympathisé et en est devenu membre à sa sortie d’hôpital. Son président, Dirk Verschuren, n’a pas tardé à lui suggérer de devenir représentant des usagers. Il a ainsi postulé aux Hospices Civils de Lyon :

« Cet environnement de pointe dont je connaissais les établissements puisqu’étant né et ayant exercé à Lyon. Être représentant des usagers représente donc pour moi, entre autre chose, la possibilité de mettre au service du patient ma double connaissance de médecin et de patient des ressources du CHU. » 

Il a été nommé à l’automne 2019. « Mon rôle ? Veiller aux respects des droits du patient et participer à l’amélioration de la qualité des soins. » Il intervient dans la Commission des usagers de l’hôpital Lyon Sud, aux côtés entre autres de la représentante de la directrice de l’hôpital et du directeur des soins. Là, on discute « de tout ce qui concerne la vie du patient lors de son séjour à l’hôpital » et on examine les réclamations et les avis des patients, « jusqu’à 25 dossiers à traiter en quelques heures. »

Communiquer pour mieux soigner et être soigné

« Le temps des soignants et le temps des patients diffèrent. La communication est parfois difficile. Une chose anodine pour un médecin peut être une source d’angoisse pour le patient. Je m’efforce donc à expliquer l’organisation hospitalière et le jargon professionnel aux patients, et aux professionnels de santé, je partage l’expérience des personnes hospitalisées. » Et les sollicitations sont nombreuses. « Aux HCL, il y a une réelle volonté d’impliquer les représentants des usagers dans le fonctionnement de l’hôpital. » Mais, déplore-t-il, « Les patients ne sont pas suffisamment informés que nous sommes là pour eux. »

Dans cet environnement administratif vaste et complexe, « Faire bouger les choses peut prendre du temps. » Depuis son engagement bénévole, Christian Comte a remarqué que nombre de plaintes sont issues d’un problème de communication. « Je plaide pour que les représentants des usager soient davantage présents dans les services, car en rencontrant les professionnels on pourra faire évoluer les choses. »

Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19, il est intervenu dans la rédaction du questionnaire de santé et du document donnés servant à déterminer les contre-indications et les précautions avant la vaccination. « Être simple c’est important. En tant que médecin j’ai toujours été attentif à ce que le patient comprenne bien le problème de santé. Mieux il comprend, grâce à une information claire, honnête et adaptée, plus le patient est collaboratif et autonome, ce qui augmente ses chances d’améliorer son état de santé. »

Quant à la vaccination, il en est convaincu : « Elle permettra aux professionnels de santé de rester en bonne santé pour soigner les gens. Vacciner en priorité les plus fragiles d’entre nous indépendamment de notre âge limitera également les passages dans les services de réanimation. Au final, plus on aura de personnes vaccinées, mieux ce sera pour tout le monde. » 

Dernière mise à jour le : ven 14/01/2022 - 12:07
Blocs libres

Les représentants des usagers (RU) sont des bénévoles d’associations. Ils sont les porte-paroles officiels des usagers. Ils sont mandatés par l'Agence Régionale de Santé pour représenter les usagers de l'établissement. En cette qualité, ils siègent au sein des instances décisionnelles et consultatives des HCL.

Dispositif Covid-19