Service de médecine nucléaire

Présentation

Le service de médecine nucléaire réalise des examens d'imagerie utilisant des radiopharmaceutiques (molécules marquées par un isotope radioactif) à des fins diagnostiques (imagerie) ou thérapeutiques. Ces molécules tracent une fonction physiologique (cœur, rein, poumon,..) ou une pathologie (par ex oncologique) sans interférer avec le métabolisme observé, d'où leur nom de traceurs. 

Bloc description

Informations pratiques

Hôpital Louis Pradel
59 Boulevard Pinel, 69500 Bron

04 72 35 69 99

RDV imagerie
Hôpitaux Est HCL
04 72 35 69 99
nc.imagerie-nucleaire@chu-lyon.fr        

Hôpital Lyon Sud  
04 72 35 69 99
ls.med-nucleaire@chu-lyon.fr    

LUMEN-GIE Nord
04 72 00 38 40

LUMEN-GCS Centre
04 72 35 69 99  

RDV thérapie métabolique–thyroïdologie
Hôpitaux Est HCL  
04 72  35 74 60

 

Prise en charge

L'imagerie est proposée sur  4 sites géographiques idéalement répartis sur l’agglomération. La majorité des examens sont réalisés en imagerie hybride couplé à un scanner X ou à une IRM. Les sites de médecine nucléaire sont spécialisés dans des examens qui correspondent à la surspécialisation du site hospitalier : 

  • oncologie et hématologie, prostate, traumatologie et infectiologie sur le site de l'hôpital Lyon Sud (CHLS), 
  • cardiologie, neurologie, endocrinologie, pneumologie, pédiatrie,  thérapeutique pour le site du groupement hospitalier Est,
  • oncologie pour le site LUMEN-GCS partagé avec le Centre Léon Bérard
  • le site LUMEN-GIE (GIE-Nord), situé à la l’Infirmerie protestante, est plus généraliste.

L’unité de thérapie métabolique du service de médecine nucléaire dispose de chambres blindées permettant d’offrir un maximum de sécurité et de confort aux patients pouvant bénéficier de ce type de traitement la plupart nécessitant une hospitalisation de 1 jusqu’à 5 jours maximum. Il s’agit surtout de traitement de certaines hyperthyroïdies, de traitement complémentaire de certains cancers thyroïdiens. L’unité est spécialisée également dans le traitement de certaines tumeurs endocrines digestives. Dans un proche avenir elle proposera une aide thérapeutique pour certaines formes de métastases de cancers des os. 

Le service de médecine nucléaire est également un service de recherche sur chaque site, dans son domaine de spécialisation et avec des développements en instrumentation (TEP-IRM, caméra semi-conducteurs)  sur le site de l’Est, des nouveaux traceurs oncologiques (68Ga) sur le site Lyon Sud. 
Le service  de médecine nucléaire est associé à de nombreux protocoles de recherche clinique.

Équipe médicale

Chef de service
Pr. Marc JANIER

Pr. Christian SCHEIBER

Dr. Mireille BERTHOLON-GREGOIRE

Dr. Laurence BONTEMPS

Dr. Chantal BULLY

Dr. Daniele CAO

Dr. Anthony DHOMPS

Dr. Anthime FLAUS

Dr. Laurent FRANCOIS

Dr. Philippe GOT

Dr. Sibel ISAL

Dr. David KRYZA

Dr. Caroline MOREAU-TRIBY

Dr. Isabelle MORELEC

Dr. Isabelle ORLIAGUET-BARAZA

Dr. Guillaume SCHWENZFEIER

Dr. Agnes TESCARU

Dr. Jeremie TORDO

Choaib LACHACHI

Dispositif Covid-19