Vidéo

20h02 : mémoires d’une crise aux HCL

Body

« 20h02 », c’est un concentré de ces mois de gestion de la pandémie de Covid-19 par l’ensemble des équipes HCL, dont la frénésie est symbolisée par une seule et unique journée. Une journée où il est question de rumeurs, de craintes, de préparations, de combats, de communions, d’abnégations, de lourdes peines et de grandes joies.

Qui ne se souvient pas de l’allocution du Président de la République fixée très précisément à 20h02 pour respecter l’hommage quotidien des Français aux soignants ? Parce qu’il fallait garder une trace de cette période hors normes et pour rendre hommage, encore, à leurs 23 000 collaborateurs, les Hospices Civils de Lyon présentent « 20h02, mémoires d’une crise aux HCL ». Une incroyable histoire collective, racontée par les professionnels des HCL, au cœur de la crise.

Une cinquantaine de professionnels HCL ont participé à ce projet parmi lesquels des infirmiers, des médecins, des aides-soignants, des techniciens, des directeurs, des ingénieurs, des brancardiers…. Leurs témoignages permettent à la fois de rappeler en filigrane les faits et les grandes séquences de cette crise, mais aussi et surtout de rendre les émotions plus intimes qui les ont habités : mobilisation, solidarité, fierté, mais aussi peur, inquiétude, fatigue…

20h02 - Les épisodes

« 20h02, mémoires d’une crise aux HCL » prend la forme d'une série de 10 épisodes d'abord diffusés séparément sur la chaîne YouTube des HCL puis réunis dans un film final.

Épisode 1 : 23h02, la rumeur

Ce premier épisode pose le décor : tandis que le virus n’est pas arrivé en France, déjà la rumeur gronde parmi la communauté médicale, les signaux d’alerte venus de l’étranger se multiplient et les professionnels sentent le vent tourner.

Épisode 2 : 05h07, la menace se rapproche

Tout au long du mois de février, le nombre de cas augmente en Italie. Alors que le premier patient arrive aux HCL, les professionnels s'organisent pour pouvoir tous les accueillir.

Épisode 3 : 09h35, vague en vue

Entre les 8 et 12 mars, l’épidémie se propage de manière inexorable. Le nombre d’inconnues nous impose de réagir vite dans cette course contre la montre…

Épisode 4 : 10h16, tout s'accélère

15 mars, les appels au SAMU explosent : avec 4 000 appels par jour, toute la population lyonnaise semble avoir les symptômes. De nombreux hospitaliers viennent prêter main forte pour répondre au téléphone.

Épisode 5 : 10h17, tout s’accélère part.2

17 mars, début du confinement. « On ne se pose pas de questions : il va falloir armer ». On trouve du personnel, on cherche du matériel, on déploie la téléconsultation et le télétravail.

Épisode 6 : 11h03, omniprésent

Fin mars : prélèvements, scanners, diagnostics… on monte en puissance. La peur est présente et les professionnels se battent aux côtés de leurs patients.

Épisode 7 : 13h19, lassitude

Début avril, la fatigue se fait sentir. Temporalités très courtes, investissements très forts, événements traumatiques très grands : on demande à des sprinters de courir un marathon.

Épisode 8 : 18h08, résilience

Fin avril, la pression retombe. Pendant que certains services vivent une accalmie, d’autres retrouvent leurs patients habituels et un important travail de rééducation s’engage avec les kinés.

Épisode 9 : 15h05, le silence s’installe

Avril, les soignants font tout pour maintenir le lien social entre les patients et leurs familles. Tous écrivent le chapitre de la maladie en temps réel, en accumulant les connaissances jour après jour. A suivre…

Épisode 10 : 20h02

Mai, après le déconfinement. On tire les leçons de nos actions, de nos difficultés. On retient aussi la solidarité, l’humanité et l’engagement dont nos équipes ont fait preuve. Avec force, abnégation, courage.

 

Abonnez-vous à la chaine YouTube des HCL et suivez-nous sur :

Dernière mise à jour le : mar 22/06/2021 - 13:43
Dispositif Covid-19