Consulter un medecin

Infection de pacemaker ou défibrillateur

En étant porteur d’un pacemaker ou d’un défibrillateur, votre prothèse cardiaque peut s’infecter. En effet, aucun globule blanc ne peut protéger l’appareil de l’arrivée de bactérie(s). Le taux d’infection à l’implantation est bas (<1%). Néanmoins, ce risque peut évoluer au cours des années, et une infection pourra survenir bien après l’intervention initiale. Les bactéries à l’origine de l’infection proviennent quasiment systématiquement de la peau. Lorsqu’une infection de l’appareil est confirmée, le pacemaker ou le défibrillateur doit être retiré afin que les antibiotiques puissent fournir toute leur efficacité (l’absence de vaisseaux sanguins dans le dispositif empêche une bonne diffusion des antibiotiques aux bactéries situées autour/dans l’appareil).

Lorsque votre pacemaker/défibrillateur date de moins de 1 an, le retrait de l’appareil est normalement aisé. Lorsqu’il date de plus d’un an, des adhérences peuvent s’être créées et les sondes peuvent être plus difficiles à retirer des vaisseaux. Des techniques spécifiques d’extraction sont alors nécessaires.