Consulter un medecin

Visites aux patients hospitalisés

Compte tenu du haut niveau de circulation du virus sur le territoire et de la fragilité des patients hospitalisés, le principe demeure celui de l’interdiction des visites aux patients hospitalisés.

Certaines exceptions demeurent toutefois :

  • En pédiatrie et en néonatologie : présence limitée aux parents des enfants hospitalisés ;
  • Pour les urgences et les consultations maintenues : présence d'un seul accompagnant autorisée.
  • En gynécologie-obstétrique :
    • En maternité : accompagnant admis en salle d’accouchement.
    • En suites de naissance et pathologie de la grossesse : un seul accompagnant autorisé, toujours le même et une seule entrée par jour.

Les patientes hospitalisées et les accompagnants sont priés de respecter le confinement dans les chambres.

  • Pour les échographies et les urgences : un accompagnant autorisé.
  • Pour les autres consultations indispensables : un accompagnant autorisé sur avis médical

En complément, des modalités spécifiques de visite sont organisées :

  • Pour les patients en fin de vie : selon les consignes du service.
  • Pour les personnes âgées accueillies dans des services de soins de longue durée ou d’EHPAD : visite possible soumise à autorisation du service.

En outre, certaines exceptions limitées pourront être accordées par les équipes médicales et l’encadrement pour certains patients, en raison notamment de la durée de leur séjour. Des consignes strictes de sécurité devront être respectées par les visiteurs, afin de ne pas exposer les professionnels et les autres patients à une contamination éventuelle. Ces exceptions ne seront pas possibles si le patient est hospitalisé en chambre double.

Il est précisé, enfin, qu’aucune exception ne peut être accordée, à aucun titre, à un visiteur présentant des symptômes évocateurs du Covid-19.