Recherche en santé

Résumé
La communauté des HCL place la recherche au cœur de son approche pour répondre aux avancées médicales d’aujourd’hui et anticiper les défis thérapeutiques de demain.
Image
Recherche en santé  © Jean-Charles Dal Ben Dissidentia
Sections

La recherche en santé, cœur de métier du CHU

Deuxième CHU de France, les HCL développent une activité de recherche riche et dynamique, dont la vocation est de permettre à tous les patients de bénéficier des dernières avancées de la science.

Grâce à leur partenariat fort avec l’Université Claude Bernard – Lyon 1 et les organismes de recherche (INSERM et CNRS), le site de Lyon a notamment développé une expertise reconnue internationalement dans six domaines considérés comme les axes forts de sa recherche en santé : 

  • l’infectiologie,
  • la neurologie, la santé mentale et le handicap,
  • l’oncologie,
  • l’hématologie,
  • la nutrition, le métabolisme et le cardio-vasculaire,
  • l’hépatologie.

Le CHU et ses partenaires accompagnent également l’émergence de projets structurants : 

  • l’immunologie,
  • la pédiatrie,
  • le vieillissement,
  • les maladies rares.

Les Hospices Civils de Lyon ont noué des liens forts avec le tissu industriel lyonnais particulièrement riche sur le secteur des sciences du vivant. Ils se traduisent par exemple par la participation des HCL à 12 projets de Recherche Hospitalo-Universitaire (RHU) financés par l'Etat dans le cadre du Plan Investissements d'Avenir ou dans le cadre de liens permanents avec l'écosystème régional, dont le pôle de compétitivité Lyon-Biopôle.

Essais cliniques

De nombreux essais cliniques sont menés, donnant une chance à beaucoup de patients de bénéficier de traitements innovants pas encore sur le marché. Des milliers de résultats d’études sont publiés chaque année.

Recherche médicale sur données

L’analyse de vos données médicales est déterminante pour faire avancer la recherche scientifique

Département de la recherche

    Toutes les équipes HCL sont fédérées par le département de la recherche. Il est chargé de piloter les projets de recherche développés par les HCL et de suivre l’ensemble des activités de recherche qui se déroulent aux HCL.

    Des structures d'appui à la recherche ainsi que des plateformes permettent aux chercheurs de mener à bien leurs études et aux patients d’accéder aux thérapeutiques les plus innovantes.

    • Le centre de ressources biologiques (CRB) collecte des milliers d’échantillons de sang et de tissus, indispensables aux avancées de la recherche.
    • Le centre d’investigation clinique (CIC), plateforme d'aide pour les investigateurs et les industriels. Son domaine d’expertise : l’essai clinique randomisé. Ses thématiques : cardiologie – transplantation ; immunité – inflammation – infectiologie ; pédiatrie – maladies rares.
    • 3 centres de recherche clinique (CRC) :
      • CRC Groupement hospitalier Nord, hôpital de la Croix-Rousse. Un domaine phare : l’infectiologie, en plein développement avec le pôle de compétitivité Lyon Biopôle et l’Institut de recherche technologique financé dans le cadre du « Grand Emprunt ».
      • CRC Vieillissement Cerveau Fragilité (Institut du Vieillissement). Ses domaines : cognition, nutrition, oncogériatrie, troubles de la marche, prescriptions médicamenteuses multiples. Il collabore avec des centres hospitaliers généraux pour augmenter les inclusions de patients, en synergie avec l’industrie pharmaceutique.
      • CRC Lyon Cancérologie Universitaire, structure mêlant les Hospices civils de Lyon et le Centre Léon Bérard. En lien avec le Centre de Coordination en Cancérologie (3C) dont la mission est d’impulser l’activité cancérologique aux HCL, mais aussi avec les deux plateformes d’essais précoces (HCL, CLB) en oncologie labellisées par l’INCa (CLIP2) et avec le CRC d’Annecy.
    • L'Institut de cancérologie des HCL qui compte 1 plateforme transversale de recherche clinique et 1 Centre d’investigation de thérapeutiques en oncologie et hématologie (CITOHL).  
    • Le Centre de recherche de nutrition humaine (CNRH) Rhône-Alpes
    • Le pôle santé publique apporte une aide en biostatistiques ou méthodologie et mène aussi ses propres études
    • Les équipes d’imagerie, de biologie, d’anatomopathologie et de pharmacie participent également aux projets de recherche. Ces mêmes équipes mènent leurs propres études.

    Plateformes :

    Projets de recherche

    Quelques projets

    • 5 RHU (Recherches hospitalo-universitaires en santé) : En associant les secteurs académiques, hospitaliers et entreprises, les projets RHU visent à améliorer la prise en charge des patients, renforcer la compréhension des maladies et favoriser l’émergence de traitements plus efficaces et mieux tolérés. Financée par le Programme des Investissements d’Avenir, les RHU visent à dynamiser le transfert des innovations scientifiques vers la pratique des soins, en favorisant l’établissement d’un continuum entre recherche fondamentale et recherche clinique.
        • MARVELOUS : méthode rapide d’analyse des images IRM du cœur ou du cerveau (Pr Michel Ovize)
        • cirB-RNA : mise au point d’un test de diagnostic pour accompagner le développement des traitements curatifs de l’hépatite B (Pr Fabien Zoulim)
        • PERFUSE : prise en charge du cancer de la prostate, grâce à l’ablation par ultrasons focalisés de haute intensité (Pr Sébastien Crouzet)
        • BETPSY : encéphalites et syndromes neurologiques paranéoplasiques provoqués par des réactions auto-immunes (Pr Jérôme Honnorat)
        • IDBIORIV : nouveaux outils de diagnostic ultrarapide dans les infections (Pr François Vandenesch)
      • Site de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC), labellisé par l’INCa : LYriC,
      • 2 IHU (Instituts hospitalo-universitaires) :
        • CESAME (neurosciences, handicap neurologique)
        • OPeRa (protection et réparation des organes, pathologies cardiovasculaires, greffes d’organes et de tissus composites)
      • 4 FHU (Fédérations hospitalo-universitaires) :
        • DIPOHL (dédiées à l’oncohématologie)
        • INTEREST (maladies inflammatoires neurologiques)
        • DO-IT (obésité)
        • IRIS (maladies ischémiques)
      • 1 cohorte : OFSEP (observatoire français de la sclérose en plaques, avec 36 000 personnes incluses)

      Médias

      Actualités

      Dispositif Covid-19