Anomalie de croissance des mâchoires (Dysmophose Dento Maxillaire)

Résumé
L’occlusion dentaire correspond au contact entre les dents de la mâchoire supérieure et celles de la mâchoire inférieure. Elle peut être anormale dans certains cas et avoir des conséquences pour le patient : sourire inesthétique, retentissement esthétique facial, troubles de la mastication, risque de déchaussement dentaire prématuré, risque de dysfonctionnements des articulations temporo-mandibulaires (craquements, claquements, blocages et douleurs devant les oreilles), apnées du sommeil.

Anomalie de l'occlusion dentaire

Les dents sont faites pour entrer en contact les unes avec les autres d’une certaine manière bien définie, tout comme les jambes doivent être de même longueur pour que la marche soit possible normalement. Ce contact entre les dents de la mâchoire supérieure et celles de la mâchoire inférieure (également nommée mandibule) est appelé "occlusion dentaire". Lorsque l’occlusion dentaire est normale, elle est dite en Classe I. Si elle est anormale, elle peut être en Classe II ou en Classe III. D’autres anomalies plus complexes de l’occlusion existent parfois.

Lorsque l’occlusion dentaire est anormale, cela a plusieurs conséquences :

  • Sourire inesthétique puisque les dents sont mal alignées
  • Retentissement esthétique facial si l’anomalie de position des mâchoires est sévère
  • Troubles de la mastication
  • Risque de déchaussement dentaire prématuré
  • Risque de dysfonctionnements des articulations temporo-mandibulaires (craquements, claquements, blocages et douleurs devant les oreilles)
  • Apnées du sommeil

Diagnostic et traitement

Le diagnostic d’une anomalie de l’occlusion est habituellement posé par un spécialiste de l’occlusion dentaire : dentiste traitant, orthodontiste ou chirurgien maxillofacial.

Pour que l’occlusion se fasse normalement, il est indispensable que les mâchoires supérieure et inférieure soient bien en face l’une de l’autre. Lorsque c’est le cas, un simple traitement orthodontique permet de retrouver une bonne occlusion dentaire. Si par contre, il existe un décalage entre les mâchoires, votre orthodontiste ne pourra pas rétablir une occlusion normale, et son traitement sera totalement instable. Cela signifie que si les dents et les mâchoires ne sont pas parfaitement en face en fin de traitement, les dents rebougeront lorsque l’appareil orthodontique aura été retiré.

L’opération des mâchoires (Chirurgie orthognathique) est nécessaire lorsqu’elles ne sont pas parfaitement en face l’une de l’autre. C’est le seul moyen de retrouver une bonne occlusion dentaire, stable tout au long de la vie.

Dernière mise à jour le : mar 03/08/2021 - 15:18
Services concernés

Hôpital Lyon Sud (Chirurgie & orthodontie)
Service de chirurgie maxillofaciale, stomatologie, chirurgie orale et chirurgie plastique de la face

Hôpital de la Croix-Rousse (Chirurgie)
- Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie

Centre de Traitements Dentaires (Orthodontie)
- Service de soins dentaires et d'odontologie hospitalière

Dispositif Covid-19