Consulter un medecin

Epreuve d’effort maximale cardio-respiratoire (VO2max)

L’épreuve d’effort maximale cardio-respiratoire, ou VO2 max, permet d’évaluer les capacités d’un individu à l’effort. Pendant l’exercice (en général sur vélo), les réponses cardiologiques, respiratoires et musculaires sont étudiées afin de diagnostiquer une limitation à l’effort et l’origine éventuelle de cette limitation.

Cet examen est utile pour :

  • le bilan pré-opératoire avant une chirurgie thoracique
  • pour déterminer la cause d’un essoufflement (dyspnée) à l’effort
  • avant d’envisager une réhabilitation respiratoire (la Vo2max permet de guider le réentrainement à l’effort)
  • le bilan avant une greffe cardiaque et pour le suivi des patients insuffisants cardiaques
  • guider l’entraînement chez les sportifs (examen réalisé en médecine du sport)

Cet examen se déroule en présence d’un médecin et d’une infirmière. Dans un premier temps, un équipement spécifique est installé : électrodes sur le thorax (pour le suivi de l’activité cardiaque), brassard à tension, saturomètre au doigt (petite pince au bout du doigt permettant de mesurer le taux d’oxygène dans le sang de manière non-invasive (pas de piqûre) et masque (pour mesurer la ventilation, la quantité d’oxygène consommé et de dioxyde de carbone fabriqué par le corps et expiré par les poumons).

Ensuite, un exercice physique est réalisé sur ergocycle (vélo) ou tapis roulant. L’exercice débute par un échauffement puis la résistance au pédalage augmente progressivement jusqu’à atteindre le maximum des capacités du patient. L’exercice physique dure environ 10 à 15 minutes et il est suivi d’une phase de récupération.

En fonction de l’indication, cet examen peut être compléter par une analyse des gaz du sang (mesure précise du contenu en oxygène et en dioxyde de carbone dans le sang) avant et après l’effort. Si possible, ces gaz du sang sont réalisés par une micro-piqûre (comme pour doser la glycémie chez les diabétiques) sur le lobe de l’oreille. Pour cela une crème chauffante à base de piment (caspaïne) est appliquée pendant 10 minutes sur le lobe de l’oreille afin d’augmenter le débit sanguin. Autrement, cette mesure sera effectuée par une piqûre (comme une prise de sang) au niveau de l’artère du poignet.  

Les contre-indications à cet examen sont les mêmes que celles pour un exercice physique intense :

  • infarctus du myocarde récent (1 mois), arythmie cardiaque non contrôlée, insuffisance cardiaque aigue, dissection aortique, rétrécissement aortique serré, autre pathologie cardiaque aigue ;
  • Asthme instable, insuffisance respiratoire aigüe ;
  • Hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) modérée ou sévère ;
  • Insuffisance rénale chronique sévère.

L’examen ne peut pas être réalisé si le patient n’est pas physiquement capable de pédaler sur un vélo d’appartement (problèmes orthopédiques, neurologiques, etc.).

Pour le confort du patient, il lui est demandé de venir avec des chaussures de sports et des vêtements confortables (sport).

Les risques de l’examen sont la possibilité de survenue d’un problème cardiaque (angor d’effort, trouble du rythme ou de manière exceptionnelle arrêt cardio-respiratoire), d’une crise d’asthme à l’effort ou d’un malaise vagal en fin d’effort.

A la fin de l’examen, un compte-rendu est adressé au médecin ayant prescrit la VO2max.