Consulter un medecin

Néphropathies vasculaires

Maladies correspondant à une atteinte des vaisseaux rénaux.
2ème cause d’insuffisance rénale chronique (IRC) (20%) après les maladies glomérulaires.

  • Néphro-angiosclérose (atteinte des petits vaisseaux des reins)

Correspond au retentissement rénal de l’hypertension artérielle (HTA). L’HTA est une maladie fréquente qui touche 10% de la population. Elle se définit par une pression artérielle > 140/90 mmHg.  Son mauvais contrôle au long cours peut léser la paroi des vaisseaux rénaux et aboutir à une destruction des deux reins.

  • Sténose des artères rénales (atteinte des gros vaisseaux des reins)

Correspond au rétrécissement d’une ou des deux artères rénales. Elle peut être congénitale ou secondaire à une plaque d’athérome (le plus fréquent).
Ce rétrécissement est à l’origine d’une mauvaise perfusion rénale, qui a pour conséquence une augmentation de la pression artérielle générale et, à terme, une IRC.

  • D’autres néphropathies vasculaires sont plus rares comme le syndrome hémolytique et urémique, le syndrome des emboles de cholestérol, le syndrome des anti-phospholipides, la sclérodermie.

 

Les symptômes les plus fréquents sont la conséquence de l’HTA : maux de tête, flou visuel, acouphènes...
Les symptômes liés à l’insuffisance rénale sont tardifs car ils apparaissent à un stade avancé. Il s’agit le plus fréquemment d’une fatigue, une perte d’appétit, l’apparition d’œdèmes des jambes.

Le diagnostic est évoqué systématiquement lors de la découverte d’une HTA (pression artérielle > 140/90 mmHg). Le risque est d’autant plus élevé que l’HTA est ancienne et/ou mal contrôlée par le traitement anti hypertenseur.
Il est confirmé par la présence d’une insuffisance rénale (élévation de la créatinine sanguine, débit de filtration glomérulaire < 60 ml/min). La présence de protéines dans les urines est fréquente.
Concernant la sténose de l’artère rénale, le diagnostic est radiologique (échographie/doppler des artères rénales).

 

La première mesure thérapeutique est le contrôle de la pression artérielle :

Pour la sténose des artères rénales, un geste de revascularisation (angioplastie / pose de stent) peut se discuter en fonction de la sévérité de la sténose.