Consulter un medecin

Urticaire

L’urticaire est liée à une hyperréactivité des mastocytes, entrainant la libération d’histamine, responsable des lésions.
Il existe deux formes d’urticaire :

  • superficielle : Plaques rouges en relief qui grattent, ressemblant à des piqûres d’orties, qui disparaissent sans laisser de cicatrice.
  • profonde : Gonflement de la peau avec sensation de chaleur.

L’urticaire est très rarement allergique. Dans ce cas, le facteur déclenchant est souvent évident, et l’urticaire est accompagnée d’autres symptômes (sensation de malaise, gêne respiratoire, douleur abdominale, vomissement…).
Elle peut être due à une fatigue, un stress de l’organisme. De nombreux facteurs physiques sont aussi en cause (grattage, chaud, froid, eau, pression, effort…). L’exposition à des virus peut être à l’origine d’urticaire. De nombreux médicaments et aliments favorisent aussi des poussées d’urticaire, par des phénomènes non allergiques, ne mettant pas en jeu le pronostic vital, et ne contre-indiquant pas la prise de ces aliments).
Quand l’urticaire persiste plus de 6 semaines, la recherche de pathologie sous-jacente est nécessaire.
Mais dans la plupart du temps, l’urticaire est idiopathique, sans cause retrouvée.
En cas de doute sur la cause, ou si d’autres symptômes sont associés, un bilan est nécessaire.