Hôpital Edouard Herriot : les urgences ophtalmologiques déménagent

Depuis le 7 février, les urgences ophtalmologiques de l’hôpital Edouard Herriot se situent désormais dans un bâtiment modulaire situé à côté du Pavillon U. La prise en charge y gagne en confort et fluidité. Au-delà des urgences, c’est l’ensemble du service d’ophtalmologie qui a quitté le Pavillon C dans le cadre de travaux de modernisation qui dureront une vingtaine de mois et amélioreront sensiblement l’accueil du public.

Le transfert des urgences ophtalmologiques de l’hôpital Edouard Herriot a été effectué le lundi 7 février. Afin d’assurer la continuité de soins, le service a fermé ses portes, au sein du Pavillon C, à 7h30 et les a rouvert instantanément, quelques centaines de mètres plus loin, dans le bâtiment modulaire 41, situé à côté du Pavillon U.
Garantissant un accueil ininterrompu, les urgences constituent la dernière composante du service d’ophtalmologie à quitter le Pavillon C 1. Ce dernier s’apprête en effet à subir un lifting complet, comme il n’en a plus connu depuis les années 80. L’intérieur du bâtiment sera intégralement reconstruit et modernisé. Seule la façade, conçue par Tony Garnier, sera conservée à l’identique. Prévu pour durer une vingtaine de mois, ce chantier d’envergure va coûter près de 20 M€, en grande partie pris en charge par les HCL (lire encadré ci-dessous).

L’intégralité du service d’ophtalmologie regroupé au Pavillon U ou à proximité

En attendant de regagner le Pavillon C, d’ici fin 2023, l’ensemble du service d’ophtalmologie déménage dans le Pavillon U, ou à proximité immédiate, au sein du bâtiment modulaire 41, pour ce qui concerne les urgences mais aussi les consultations programmées pour adultes. Alors que l’hospitalisation conventionnelle, la chirurgie ambulatoire et les blocs opératoires ont déjà été transférés en novembre, les consultations pédiatriques (fermées du 7 au 11 février) et l’activité d’injection intra-vitréenne (installée dans le bâtiment modulaire du 7 au 11 février) seront les dernières activités à intégrer le Pavillon U, le 14 février.

Image
Plan de masse de l'hôpital Edouard Herriot (voir plan et informations pratiques)

 

Sans même attendre la fin des travaux, ce transfert provisoire va, dès à présent, permettre d’améliorer la prise en charge des patients, dans un service qui dénombre (hors période de Covid) plus de 80 000 passages par an, dont la moitié aux urgences, ce qui en fait l’un des plus importants des HCL et le principal service d’ophtalmologie de la région.

Une plus-value immédiate pour les nombreux patients

« Pour les patients, premièrement, il sera plus simple de se repérer, car il y aura une unité de lieu autour du Pavillon U, alors que cela fait de nombreux mois que nous sommes partagés sur plusieurs sites, en partie à cause de la Covid. Deuxièmement, nous avons nous-mêmes décidé de l’aménagement du bâtiment modulaire. L’espace de consultation est extrêmement large. Il a été conçu pour gérer au mieux le flux des urgences et diminuer l’attente. Enfin, nous en profitons pour améliorer l’équipement, en particulier tous les box de consultation, qui seront homogènes et équipés de la façon la plus moderne qui soit. Ces box ont été installés comme ils le seront, ensuite, dans le Pavillon C rénové, ce qui nous permettra, en outre, de prendre nos marques et de repérer de possibles améliorations pour le futur », décrit le Pr Carole Burillon, cheffe du service d’ophtalmologie.

Tous les patients bénéficiant d’une consultation programmée ont d’ores et déjà été prévenus de ce déménagement en amont. Quant à ceux se rendant aux urgences, des fléchages et panneaux directionnels leur indiqueront le nouvel emplacement, à partir des différentes entrées de l’hôpital.

Le Pavillon C entièrement rénové

Les travaux ont déjà débuté. A sa réouverture, prévue pour fin 2023, le Pavillon C, qui sera rénové de fond en comble, accueillera l’ensemble du service d’ophtalmologie, l’hospitalisation conventionnelle d’ORL ainsi qu’une partie des activités d’odontologie.
Au rez de chaussée, le programme prévoit d’investir la totalité de la surface au sol et d’annexer la cour centrale actuelle. La surface disponible permettra d’organiser les flux patients en 5 zones d’activité : deux secteurs pour les urgences et les consultations de pédiatrie, un secteur de consultation adulte, un secteur bloc femto/injections intravitréennes et un secteur hall d’accueil.
Au 1er étage, la surface sera dédiée au service de chirurgie ambulatoire et à l’accueil de 5 salles d’opération. Le 2e étage hébergera, lui, le service d’hospitalisation conventionnelle, des locaux techniques et des locaux tertiaires.
En terme d’équipements, quatre nouveaux box de consultation, du matériel d’imagerie médicale (OCT, rétinographe) et un nouveau biomètre seront installés.

 

1 Également hébergé au Pavillon C, le service de chirurgie vasculaire a, lui, été transféré au pavillon E, fin janvier.

Dernière mise à jour le : mer 16/02/2022 - 15:03