Semaine nationale de la dénutrition : du 18 au 25 novembre

Pour sensibiliser le grand public aux enjeux et aux traitements de cette maladie silencieuse qui touche 2 millions de Français, les HCL proposent 3 webinaires thématiques.

La lutte contre la dénutrition est un enjeu de santé publique. Cette maladie silencieuse touche 2 millions de personnes en France dont 400 000 personnes âgées à domicile1.
La semaine de la dénutrition a pour but d'informer sur la maladie et d’alerter sur les conséquences qui peuvent s'avérer graves lorsque la prise en charge n'est pas réalisée assez tôt.

3 webinaires thématiques organisés par les HCL

  • 22 novembre de 14h30 à 15h : Regard croisé sur l’alimentation et la nutrition à l’hôpital avec la participation de patients partenaires. Pour participer au webinaire, cliquez ici
  • 23 novembre de 14h30 à 15h : Retour d’expérience des actions des correspondants nutrition pour lutter contre la dénutrition au quotidien dans les unités de soins. Pour participer au webinaire, cliquez ici
  • 24 novembre de 14h30 à 15h : Déclaration ESPEN de Vienne : « Droit à l’alimentation et au soin nutritionnel » Intervention de Mme Diana Cardenas Braz. Pour participer au webinaire, cliquez ici

La dénutrition : qu'est-ce que c'est ?

La dénutrition se manifeste par un déséquilibre de la balance énergétique c’est-à-dire une insuffisance des apports nutritionnels par rapport aux besoins. Les personnes qui souffrent de cet état pathologique sont sujets à :

  • des infections en lien avec la diminution de l'immunité,
  • une diminution de leur état physique général (fonte de la masse musculaire) avec par exemple des difficultés pour se déplacer pouvant entraîner des chutes,
  • une souffrance morale voire à de la dépression,
  • des complications en lien avec une maladie déjà existante pouvant entraîner un ralentissement de la guérison et engendrer une dépendance.

Comment la prévenir ?

  • Garantir une alimentation régulière et variée (au moins 3 repas par jour)
  • Surveiller son poids régulièrement (à la maison 1 à 2 fois par mois en augmentant en cas de perte d'appétit ou autre signe évocateur ou lors des consultations chez le médecin traitant)
  • Détecter les signes avant-coureurs : baisse de moral, manque d'enthousiasme…
  • Réaliser une activité régulière : promenade, jardinage, activités manuelles...

Les signes qui doivent alerter

  • Une perte de poids rapide
  • Un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 18,5 chez l’adulte ou inférieur à 22 chez les personnes âgées de 70 ans et plus.

 

Sources :

https://www.luttecontreladenutrition.fr/

En savoir plus
Dernière mise à jour le : ven 25/11/2022 - 10:06
Blocs libres