Alzheimer

Résumé
Certaines plaintes de mémoire ou de langage sont banales mais d’autres doivent alerter le médecin généraliste et conduire vers une consultation mémoire.

A quoi correspondent les troubles neuro-cognitifs ?

Les troubles neuro-cognitifs touchent plus de 20 000 personnes dans l’agglomération lyonnaise. Seulement 50% sont diagnostiqués. Ils peuvent être dus à un trouble psychologique comme l’anxiété ou la dépression, à une maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, ou toute autre affection neurologique voire générale comme un syndrome des apnées du sommeil.

Certaines plaintes de mémoire ou de langage sont banales mais d’autres doivent alerter le médecin généraliste et conduire vers une consultation mémoire. C’est lors de cette consultation que seront organisés les examens complémentaires s’il y a lieu, et la prise en charge future. Un accès à la recherche et aux essais thérapeutiques sera proposé lorsque cela sera possible.

Comment les diagnostique-t-on ?

Un entretien prolongé est proposé pour recueillir les caractéristiques de la plainte, l’histoire clinique du patient. Des tests cognitifs sont également réalisés, ainsi que des recommandations adaptées à la personne et au diagnostic. Si besoin, une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) cérébrale et des examens biologiques seront prescrits.

Comment se traite la pathologie ?

Différentes maladies peuvent être diagnostiquées, le traitement dépendra du diagnostic. Des approches non médicamenteuses et médicamenteuses sont proposées, de même qu’un accès à des prestations sociales adaptées. Une explication est aussi formulée concernant les essais thérapeutiques disponibles. Ceux-ci sont disponibles au Centre de Recherche Clinique à l'hôpital gériatrique des Charpennes et à l’hôpital Pierre Wertheimer.

Dernière mise à jour le : mar 21/09/2021 - 10:14
Dispositif Covid-19