Consulter un medecin

Dans le cadre de la pandémie, merci de consulter cette rubrique avant de vous rendre dans l’un de nos établissements. En Savoir+

Animatrice, le métier qui aide les patients à garder un lien social

Publié le 21-06-2019
Agnès est animatrice socioculturelle à l'hôpital Henry Gabrielle depuis 2005. Objectif principal de son métier ? Favoriser le lien social entre les patients !

En quoi consiste votre métier ?

L’hôpital dispose d’un foyer d’activités ouvert aux patients et à leurs proches. Mon métier comprend différentes missions :
  • Accueil des patients et de leurs proches
  • Organisation d’évènements culturels et artistiques : spectacle de danse, concert, théâtre…
  • Création et organisation de projet artistique dans le cadre du dispositif Culture et Santé : des artistes (plasticiens, photographes, scultpteurs, écrivaine…) animent des ateliers dans lesquels les patients et leurs proches sont acteurs du projet.
  • Organisation et animation d’ateliers créatifs, loto…
  • Travail en partenariat avec les structures culturelles et artistiques du territoire.
  • Organisation d’expositions : peinture, photographie
  • Collaboration étroite avec les associations de bénévoles, intervenant dans l’hôpital.
  • Gestion des commandes et du matériel pédagogique.

A quels patients s’adressent les activités organisées ?

Les animations et projets artistiques s’adressent principalement aux patients en hospitalisation complète et en hospitalisation de semaine. Les patients participent librement aux activités, sans inscription.

Quel est l’objectif de votre profession?

Le métier d’animatrice vise à favoriser le lien social entre les patients.
Les activités permettent aux patients de se retrouver en groupe, dans un espace convivial et accueillant. La pratique artistique a pour but de favoriser l’estime de soi, développer la notion de plaisir et de « s’évader » de l’hôpital.
 
 

Ouvert en 1969 sur la commune de Saint-Genis-Laval, l’hôpital Henry Gabrielle est spécialisé dans la médecine physique et de réadaptation. Reconnu au niveau national, il est un établissement de pointe dans la rééducation des affections neurologiques, les prises en charge des blessures médullaires, traumatismes crâniens, suivis post-AVC, pathologies tumorales et dégénératives et en rééducation neuro-périnéale et sexologique.

Retrouvez l’hôpital Henry Gabrielle sur facebook

Lire aussi :