Consulter un medecin

Psoriasis cutané

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui peut toucher la peau, les ongles et/ou les articulations.
Le psoriasis cutané est fréquent puisqu’il touche environ 2% de la population générale avec des formes cliniques et de gravité très variables. Il peut atteindre les enfants comme les adultes.

La cause précise du psoriasis n’est pas connue.
Dans 30% des cas, il existe des cas de psoriasis dans la famille, en rapport avec un terrain génétique particulier.
Différents facteurs environnementaux peuvent déclencher ou aggraver le psoriasis sur ce terrain génétique, comme : le stress, un choc émotionnel, les infections, certains médicaments comme les bétabloquants.

Le psoriasis cutané se présente sous différents formes cliniques. Le plus fréquemment, il s’agit de plaques rouges et squameuses apparaissant sur les zones de frottement de la peau : les coudes, les genoux, mais aussi l’ombilic, le cuir chevelu. Le visage est le plus souvent épargné.

Pour la plupart des patients, ces plaques ne grattent pas ou peu.

L’extension est très variable. Certains patients ne présente que quelques plaques, d’autres sont atteints de façon plus sévère sur une grande partie du corps.

Le diagnostic du psoriasis cutané est le plus souvent fait par le médecin généraliste ou le dermatologue par un examen clinique simple.
En cas de doute, il peut être nécessaire de réaliser un prélèvement de peau (biopsie) qui confirmera le diagnostic.

Le traitement du psoriasis cutané est le plus souvent local, par des applications de crème ou pommade à base de cortisone et de vitamine D. Ce traitement est utilisé en période de poussée du psoriasis.
Lorsque les plaques sont étendues, il peut être proposé un traitement par photothérapie (exposition à des UV artificiels). En cas d’échec, il existe également des traitements médicamenteux comme le méthotrexate ou les rétinoïdes.
Depuis quelques années, le développement des biothérapies permet le contrôle des formes les plus sévères.

Le psoriasis est une maladie chronique qui évolue par poussée et qu’il est actuellement impossible de guérir définitivement. Certains patients présentent des plaques de psoriasis de façon ponctuelle et d’autres beaucoup plus régulièrement. Il peut aussi « s’éteindre » spontanément.
L’atteinte fluctue dans le temps et selon les patients.

Comme toute maladie chronique, avec l’aide de son médecin, le patient apprend progressivement à connaître son psoriasis. Un suivi régulier permet d’identifier pour chacun les facteurs aggravants, et les traitements efficaces.

Le retentissement sur la qualité de vie du patient peut être important et un suivi psychologique peut être proposé. Il existe également des associations de patients qui peuvent permettre à chacun de partager son expérience et de ne pas se sentir seul face à sa maladie.