Injection de toxine bolutique A

Résumé
L’injection de toxine botulique au niveau des muscles masticateurs a un intérêt pour le relâchement de ceux-ci lorsqu’ils présentent des contractures résistantes à la kinésithérapie. La principale indication concerne les patients présentant un bruxisme, mais le traitement peut aussi être réalisé chez des patients avec des douleurs articulaires.

Qu'est-ce que la toxine botulique de type A ?

La toxine botulique de type A est connue du grand public pour son application en médecine anti-âge, afin de limite l’apparition des rides, mais elle a plusieurs autres indications.

 

Dans quels cas l'injection peut-elle être réalisée ?

L’injection de toxine botulique au niveau des muscles masticateurs a un intérêt pour le relâchement de ceux-ci lorsqu’ils présentent des contractures résistantes à la kinésithérapie. La principale indication concerne les patients présentant un bruxisme, mais le traitement peut aussi être réalisé chez des patients avec des douleurs articulaires. Cela est adapté au cas par cas.

Comment se déroule l'injection ?

Les injections sont classiquement réalisées de manière bilatérale au niveau des muscles masséter et temporaux. D’autres sites peuvent être injectés (muscles ptérygoidiens) en fonction des symptômes. Elles sont réalisées en consultation, sans anesthésie, à l’aide d’une aiguille fine. Il n’est pas nécessaire d’observer une période de repos dans les suites. La kinésithérapie peut reprendre 7 jours après. Il est nécessaire d’avoir une prise en charge par kinésithérapie lors de ce traitement, afin de l’optimiser. La toxine botulique est contre indiquée en cas de grossesse, myasthénie, traitement par aminoside, traitement anti coagulant.

Dernière mise à jour le : mar 03/08/2021 - 14:18
Dispositif Covid-19