Vidéo

Protoxyde d'azote : quels sont les dangers liés à sa consommation ?

Body

Le protoxyde d’azote communément appelé “proto” ou “gaz hilarant” est en vente libre. Mais sa consommation à haute dose peut entraîner de graves atteintes neurologiques, alerte Cécile Chevallier, pharmacotoxicologue au Centre anti-poison de Lyon.

Ces dernières années, on constate une recrudescence de la consommation de protoxyde d'azote ou gaz hilarant notamment chez les jeunes entre 16 et 25 ans.

Plusieurs risques sont liés à la consommation :

  • avec des complications qui arrivent lors de la consommation : troubles de la conscience liés à l'ébriété, risques de chute ou d'accident, risque d'asphyxie, risque de brûlure par le froid ;
  • avec des complications qui arrivent de manière retardée en lien avec la carence en vitamine B12 dans le sang : troubles neurologiques (incapacité à marcher, fuites urinaires, troubles érectiles), anomalies au niveau du sang (anémies) et développement d'une addiction.

Dernière mise à jour le : mar 14/06/2022 - 17:04