Consulter un medecin

Allergie alimentaire

L’allergie alimentaire peut prendre différentes formes :

  • syndrome oral : prurit buccal et sensation de gonflement local, survenant immédiatement, maximum dans l’heure suivant la prise d’un aliment
  • choc anaphylactique : urticaire accompagnée de signes généraux (douleur abdominale, vomissement, gêne respiratoire, sensation de malaise, hypotension…), survenant immédiatement, maximum dans l’heure suivant la prise d’un aliment
  • allergie retardée : elle se caractérise surtout par un retard de croissance staturo-pondérale, avec douleurs abdominales chroniques et diarrhée glairosanglante
  • oesophagite à éosinophile : sensation de blocage de certains aliments dans l’œsophage
  • syndrome d’entérocolite indutie par les protéines : vomissements en jets et déshydratation, avec malaise. Une prise en charge en réanimation est souvent nécéssaire.

Il existe d’autres formes d’allergies alimentaires, plus rares. Si vous avez le moindre doute, il faut mieux consulter.

Certains facteurs aggravent les allergies alimentaires : prise d’alcool, prise d’AINS, effort, maladie...
Il existe des allergies croisées entre des allergènes alimentaires et respiratoires.
Les principaux allergènes chez l’enfant sont : le lait, l’œuf, l’arachide et les fruits à coque.
Les principaux allergènes chez l’adulte sont : le céleri, le poisson et les crustacés, le soja, le sésame, la moutarde.