Quand la danse invite au mouvement

De 2019 à 2023, la danseuse Séverine Chasson a mené des projets chorégraphiques avec les enfants pris en charge dans le service de médecine physique et réadaptation pédiatriques (Escale) à l’hôpital Femme Mère Enfant. Quatre années et quatre projets autour de l'espace, du temps, de la musique et du rapport à l'autre.

Du plus petit geste au grand élan dansé, patients, soignants et parents se sont mis en mouvement selon leurs capacités et leurs singularités pour danser ensemble. Ces projets ont permis à chacun de porter un autre regard sur soi, sur les autres et sur l’institution, et ainsi de susciter de nouveaux liens pour accompagner leurs trajectoires de vie.

Image
Enfants durant l'un des 4 ateliers de danse proposés de 2019 à 2023

Expérimenter le plaisir de la danse et du mouvement

Tout a commencé lors d’une rencontre inopinée entre le Pr Carole Vuillerot, chef de service de médecine physique et réadaptation pédiatriques, et de Séverine Chasson, danseuse contemporaine et pédagogue.

Le constat est sans appel pour le Pr Vuillerot : les jeunes patients du service rencontrent une difficulté pour suivre et intégrer un cours de danse. De cette opportunité, Séverine Chasson propose des premiers temps consacrés au mouvement et à la création artistique au cours d'ateliers réguliers. Chaque année, un nouveau projet naîtra…

Passerelles 

Le premier projet s’intitule Passerelles : "passerelles de l'hôpital vers l'extérieur, passerelles d'un corps patient à un corps créateur, passerelles d'un porteur de handicap à une ouverture d'infinies possibilités".

Après avoir répondu à un questionnaire, les jeunes patients débutent un cycle de création de 6 semaines (à raison d'une séance par semaine).

Partant de l’inspiration de l'album La chaise bleue de Claude Boujon (L'école des loisirs), la chorégraphe a invité les enfants à parcourir les fondamentaux de la danse contemporaine que sont l'espace, le temps, la dynamique et le rapport à l'autre. Comme les compères Escarbille et Chaboudo qui jouent avec une chaise bleue en plein désert, les enfants étaient invités à apporter un objet de leur choix pour explorer ensemble les possibilités oniriques qu'il offrait.
Une dernière séance a été ouverte aux proches pour danser ensemble.

Image
Danseuse et enfant lors d'un atelier de danse

Danse tous les sons

L'année suivante, le projet Dans[e] tous les sons est soutenu, comme les suivants, par le dispositif Culture et Santé (ARS-DRAC-Région). Il repose sur l'histoire de Victor de l'Aveyron, né à la fin du 18e siècle, et sur le film L'enfant sauvage de François Truffaut (1970), qui illustre combien notre humanité se construit au contact d'autrui.

Les enfants étaient invités à réagir à l'ambiance sonore lors du visionnage de certains extraits du film sous la supervision de Raphaël Cordray, musicien.
Au fil des séances, les enfants et les artistes ont créé une tribu. Une tribu avec ses danses rituelles, ses chants et ses musiques.

« C’est un enfant qui vit dans la forêt, il chasse, il se fait des habits avec les feuilles, il met des branches sur sa tête pour paraitre plus grand. Il ne sait pas comment est la mode, il ne sait pas où trouver de l’argent. » Lylia, sept ans

Image

Féerie sauvage

Après une interruption liée à la pandémie de la Covid-19, les interventions hebdomadaires de Séverine Chasson reprennent à l'automne 2022 durant six semaines. Le projet Féerie sauvage explore le mouvement autour de l'univers de la forêt et de ses animaux réels et imaginaires.
Une dernière représentation se déroulera sur la scène de Pôle Pik.

Les cinq peaux

En 2023, un nouveau projet nait. Intitulé Les cinq peaux, il interroge le rapport à soi, aux autres et au monde à travers le concept de l'architecte autrichien Friedensreich Hundertwasser : cinq peaux de notre épiderme à l'univers.

Le nombre d'ateliers a été plus restreint, étalé sur le premier semestre et ouvert à des enfants d'autres services de l’hôpital Femme Mère Enfant.

« C’était fort et ça me libère dans mon corps ! » Inès, neuf ans

Un photographe et une dessinatrice ont été invités à suivre les séances afin de garder une trace de ces projets. Le livret « Danser ensemble. Un projet chorégraphique de Séverine Chasson » permet de raconter et mettre en lumière ces quatre années de projets.

Image

Faire « comme les autres » et reprendre confiance en soi

Au-delà de l’aspect artistique, ces projets chorégraphiques ont permis à des enfants éloignés de la danse, et parfois aussi des lieux culturels et artistiques, de découvrir des univers, de se découvrir des goûts et des capacités qu'eux-mêmes et leurs parents pouvaient ignorer.

« C’est le mouvement, parfois nouveau, parfois maîtrisé qui a intrigué, qui a interrogé et qui a fait naître des corps complices, des corps nouveaux, des corps singuliers. » témoigne Léa Cuisinier, coordinatrice en Activité Physique Adaptée (APA).

Les projets artistiques menés dans les hôpitaux invitent plus que jamais à faire sens, émotions et liens. Le rôle des professionnels des HCL qui ont accompagné les enfants et les artistes dans ces ateliers a été primordial.

« Ce projet danse a été ma première expérience de ce type. J’ai pu observer des petites filles enthousiastes, le sourire aux lèvres, portées par l’envie de mettre leur corps en mouvements. De faire "comme les autres". », témoigne Anaïs Duport, auxiliaire de puériculture à l’Escale.

Dernière mise à jour le : ven 02/02/2024 - 09:27
Blocs libres

« Danser ensemble. Un projet chorégraphique de Séverine Chasson » relate les projets chorégraphiques menés par la danseuse Séverine Chasson à L'Escale, service de médecine physique et réadaptation pédiatriques (Escale), de 2019 à 2023, en partenariat avec Pôle Pik, le centre chorégraphique de Bron, dirigé par Mourad Merzouki.

En 2023, Séverine Chasson a ouvert à Pôle Pik un cours de danse dédié aux enfants de 6 à 11 ans en situation de handicap et leurs accompagnants. Intitulé « Atelier danse Ensemble », cet atelier invite à jouer avec le mouvement sous toutes ses formes à travers des propositions ludiques et adaptées aux capacités de chacun.

Document