Troubles de l’ouverture buccale

Résumé
L’ouverture buccale maximale est considérée normale au-delà de 40 mm. Une limitation d’ouverture de bouche peut survenir au cours de la vie, de manière progressive ou brutale.

Généralités

L’ouverture buccale maximale est considérée normale au-delà de 40 mm. Cette mesure est variable selon les individus. Une limitation d’ouverture de bouche peut survenir au cours de la vie, de manière progressive ou brutale. Les causes sont variées : fibrose musculaire, conflit osseux, pathologie articulaire de l’articulation temporo mandibulaire (ATM), radiothérapie dans le cadre de cancers ORL. Cette limitation peut altérer la qualité de vie, et retreindre la prise alimentaire et la possibilité de soins dentaires.

L’ouverture buccale peut être perturbée également lorsqu’on reste la bouche ouverte sans pouvoir revenir en arrière : il s’agit d’une luxation articulaire qui peut nécessiter un geste chirurgical.

Diagnostic

Une mesure de l’ouverture buccale est systématiquement réalisée en consultation à l’aide d’un pied à coulisse.

Comment se traite la pathologie

Le traitement se fait en fonction de l’étiologie, et vous sera expliqué lors de la consultation par votre chirurgie maxillo-facial. Il peut s’agir d’injection de toxine botulique A dans les muscles masticateurs, de coronoidectomie, de chirurgie articulaire de l’ATM etc. Concernant les luxations articulaires, une éminencectomie est réalisée si elles sont récidivantes.

Voir aussi :

Dernière mise à jour le : mar 03/08/2021 - 14:46
Dispositif Covid-19