Alerte à la bronchiolite : adoptons les bons réflexes

Ces dernières semaines, le nombre de consultations aux urgences pédiatriques de l’hôpital Femme Mère Enfant des HCL a augmenté de manière extrêmement significative à cause de l’apparition prématurée d’épidémies virales.

Les consultations aux urgences pédiatriques ont augmenté de manière significative ces dernières semaines (+ 56 % le 26 octobre dernier par rapport à la même période de 2019) aux urgences pédiatriques de l’hôpital Femme Mère Enfant des HCL. En cause, l’apparition prématurée d’épidémies virales, comme la bronchiolite et des enfants moins armés en défenses immunitaires à la suite des confinements successifs.

Si votre enfant tousse et a de la fièvre

Respectez le parcours de soin adéquat afin de ne pas encombrer les urgences qui sont réservées aux cas les plus graves et à ceux nécessitant une prise en charge immédiate.

1. Ne vous rendez pas directement aux urgences

En premier recours, vous pouvez contacter :

  • votre médecin traitant ou votre pédiatre
  • la Maison Médicale de Garde, les jours fériés, le week-end et la nuit au 04 72 33 00 33
    Vous pourrez : recevoir des conseils médicaux, être orienté vers un médecin généraliste être pris en charge par le SAMU si nécessaire
  • SOS médecins Lyon au 04 78 83 51 51 ou 36 24

2. En cas d’urgence vitale, composez le 15 (numéro d’urgence)

Des enfants plus malades cette année

« Avec actuellement 1/3 de cas de bronchiolite sur les 31 lits de réanimation et de soins continus que compte l’hôpital Femme Mère Enfant, on fait face à une précocité de l’épidémie, qui risque progressivement de s’aggraver compte tenu de l’augmentation du nombre de consultations », indiquait le Dr Hugues DESOMBRE, chef du Pôle des spécialités pédiatriques aux HCL, le 26 octobre dernier.

Chaque année, malgré une grande anticipation et un renfort important des moyens humains mobilisés, les services de pédiatrie sont saturés et des patients doivent être transférés vers d’autres hôpitaux. Cette année, l’hiver inhabituel que nous avons vécu (confinements successifs, gestes barrières), entraîne une forme de « dette immunitaire », à laquelle doivent faire face les plus petits. Cela signifie que les jeunes enfants sont moins protégés par leur système immunitaire et tombent plus malades. La conséquence de cette situation est une épidémie précoce et possiblement de plus grande ampleur, risquant, si l’évolution se poursuit, d’entraîner non seulement une saturation des services d’urgence et de réanimation, mais aussi de l’ensemble des services de pédiatrie.

Avec plus de 4000 cas de bronchiolite pris en charge chaque année aux urgences, le Pr Yves GILLET, chef du service des Urgences Pédiatriques et infectiologue, rappelle l’utilité des gestes barrières et invite les parents à respecter le parcours de soin adéquat, afin de ne pas encombrer les urgences, réservées aux cas les plus graves et à ceux nécessitant une prise en charge immédiate.

Le Plan Hivernal : une véritable gestion de crise sanitaire reproduite tous les ans

Les HCL ont su faire face de manière remarquable aux différentes vagues de Covid, grâce à l’implication de l’ensemble des professionnels et le respect par les usagers des règles (gestes barrières…).

Au même titre que la Covid, qui a frappé de manière particulièrement forte une tranche d’âge vulnérable (les personnes âgées), ce sont ici les nourrissons qui présentent le plus de risques, dans le cadre du Plan Hivernal.

Les HCL et plus particulièrement l’hôpital Femme Mère Enfant font face à cette situation, dont les conséquences sont assez identiques à la crise sanitaire : il est procédé à l’ouverture de lits supplémentaires de manière significative, à l’embauche de renforts de personnel, à de la déprogrammation d’interventions chirurgicales et d’activités médicales, afin de prioriser des lits de réanimation pour les infections virales graves.

Les pédiatres et les équipes de l’hôpital Femme Mère Enfant des HCL assurent la population de leur engagement dans la gestion de cette crise, mais appellent les parents à adopter les bons gestes.

 

Dernière mise à jour le : lun 29/11/2021 - 09:36
Blocs libres

 

Continuons à adopter les bons gestes pour limiter la circulation des épidémies de l’hiver
- Porter un masque en cas d'infection
- Se laver les mains
- Maintenir les distances
- Limiter les contacts directs et indirects
- Éviter les sorties dans les lieux accueillant un grand nombre de personnes (centres commerciaux, transports en commun…)
- Se couvrir le nez et la bouche
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique

Dispositif Covid-19