Service d'urgences et de réanimation pédiatriques

Présentation

Le service d'urgences et de réanimation pédiatriques de l’hôpital Femme Mère Enfant accueille les enfants de 0 à 18 ans qui nécessitent des soins urgents ou qui se trouvent en situation de détresse vitale/d’affection aiguë grave. Le service prend également en charge les mineurs victimes de violences dans le cadre d'un parcours médico-judiciaire ou d'un parcours médical d’avis spécialisé au sein de l'UAPED.

Bloc description

Coordonnées

Hôpital Femme Mère Enfant | Plan & informations pratiques
59 Boulevard Pinel
69500 Bron
- Consultation infectiologie / adoption / malaises et MIN : 04 27 85 56 32 ou 42
- Consultation post urgences traumato / PASS pédiatrique : 04 27 85 56 47 ou 49

Visites :

  • Libre pour les parents, l’après-midi pour les autres membres de la famille.
  • Deux personnes maximum par visite. Les enfants de moins de 15 ans ne sont pas autorisés.

Urgences

Un processus d’évaluation des situations à l'arrivée permet de prioriser les patients nécessitant les soins les plus urgents.

Le service reçoit les enfants de 0 à 18 ans présentant des problèmes médicaux ou chirurgicaux. Pour la traumatologie et la pédopsychiatrie, seuls les enfants âgés de moins de 16 ans sont pris en charge aux urgences pédiatriques, les plus âgés étant réorientés vers les unités d'adulte.

Le service comprend :

  • un secteur d’accueil d’urgence médicale et chirurgicale (plus de 80 000 enfants /an),
  • une salle d’accueil d’urgence vitale (400 cas/ an),
  • un secteur d’hospitalisation divisé en deux unités (dix-sept lits de courte durée et huit lits de surveillance continue) accueillant plus de 4500 enfants/an.

Les unités d'hospitalisation accueillent les enfants nécessitant une hospitalisation urgente avant leur éventuelle orientation vers une unité spécialisée. L’unité de surveillance continue s’occupe quant à elle des enfants nécessitant une surveillance incompatible avec une unité de pédiatrie classique.

Le service est centre de référence pour les morts inattendues du nourrisson (CRMIN); il assure par ailleurs une mission d'expertise et de recherche en infectiologie pédiatrique et de coordination de la protection de l'enfance.

Il organise des enseignements de pédiatrie générale et de gestion des détresses vitales (en lien avec la réanimation pédiatrique de l’hôpital) et accueille chaque semestre plus de 25 étudiants hospitaliers et 20 internes (pédiatrie, médecine générale).

Pathologies

Le service prend en charge toutes les pathologies aiguës de l’enfant présentant un caractère d’urgence, qu’elles soient :

  • médicales (bronchiolites, déshydratation, asthme, méningites, convulsion, fièvre, diabète…),
  • chirurgicales (appendicite, occlusion, péritonite, torsion d’annexes…),
  • traumatologiques (plaies, contusions, fractures, luxation, entorses…),
  • pédopsychiatriques (en lien avec le service de psychopathologies du développement.

Les professionnels sont également mobilisés sur les décompensations et complications survenant chez les enfants suivis à l’hôpital femme-mère-enfant pour des pathologies chroniques (transplantation, nutrition artificielle, diabète, épilepsies graves…)

Traitements

Le secteur des urgences met en œuvre les traitements de la médecine d’urgence de l’enfant (réhydratation, oxygénothérapie, aérosolthérapie, immobilisation plâtrée ou souple, sutures…) y compris, le cas échéant, les techniques de réanimation pour urgences vitales. En hospitalisation, les patients peuvent recevoir des traitements tels que : perfusion, oxygénothérapie conventionnelle et à haut débit, nutrition entérale et parentérale…

Coordonnées

Consultation infectiologie / adoption / malaises et MIN : 04 27 85 56 32 ou 42

Consultation post urgences traumato / PASS pédiatrique : 04 27 85 56 47 ou 49

Réanimation pédiatrique

La mission du service est d’accueillir tous les enfants en situation de détresse vitale, ou en situation d’affection aigue grave nécessitant une surveillance rapprochée, de nature médicale ou chirurgicale.

Il prend en charge les jeunes patients suivis pour transplantation hépatique ou rénale ainsi que ceux relevant d’une ventilation mécanique invasive ou non invasive prolongée avec une approche d’éducation thérapeutique.

Il assure également le suivi post-opératoire de chirurgies pédiatriques lourdes (orthopédique, viscérale, ORL, maxillo-faciale, neurochirurgicale).

Le service de réanimation comprend 16 lits de réanimation et 7 lits de surveillance continue. Il prend en charge 1200 patients par an (800 réanimations et 400 passages en unité des soins continus).

Activité de recherche

L’activité principale de recherche concerne les maladies infectieuses graves. Les autres thématiques de recherche sont les traumatismes graves (traumatismes crâniens en particulier), la ventilation non invasive, la nutrition, les techniques d’épuration extracorporelles et l’éthique.

Le service organise des enseignements sur la gestion des détresses vitales de l’enfant par la simulation et accueille chaque semestre plus de 25 étudiants hospitaliers et 20 internes (pédiatrie, médecine générale et anesthésie-réanimation).

Pathologies

  • Détresse respiratoire aiguë
  • Insuffisance respiratoire aiguë
  • Chocs septiques et d’autres natures
  • Méningites-encéphalites
  • Polytraumatisme
  • Insuffisance rénale aigue
  • Insuffisance hépatique aigue
  • Coma
  • Etat de mal épileptique
  • Hypertension intracrânienne
  • Suivi post-opératoire de chirurgie
  • Transplantation hépatique et rénale
  • Insuffisance respiratoire chronique
  • Sevrage ventilatoire difficile

Traitements

  • Suppléance d’organe
  • Epuration extrarénale
  • Plasmaphérèse
  • Suppléance artificielle du foie
  • Exsanguinotransfusion
  • Canules haut débit
  • Ventilation non invasive
  • Ventilation mécanique

Unité d'accueil pédiatrique enfants en danger (UAPED)

L’UAPED de Lyon a pour missions de prévenir, accueillir et écouter, soigner et porter assistance, en un lieu unique et dans un cadre sécurisant et rassurant, les enfants et adolescents victimes de violences graves, de maltraitances ou de négligences, ou potentiellement victimes de violences.

Il existe deux modalités de parcours pour adapter la prise en charge du mineur victime de violences en fonction de sa situation : un parcours médico-judiciaire et un parcours médical d’avis spécialisé.

Parcours médico-judiciaire

Les enfants sont adressés par l’autorité judiciaire (services enquêteurs - police/gendarmerie - Procureur de la République) dans le cadre de l’urgence ou en programmé pour des faits plus anciens. L’enfant est entendu au cours d’une audition par les services enquêteurs au sein de la salle « Mélanie », puis bénéficie d’un examen médico-légal réalisé par un médecin légiste. Au cours de ce parcours, l’enfant pourra bénéficier, selon la situation et ses besoins, d’évaluations spécialisées telle qu’une évaluation pédiatrique, une évaluation psychique (pédopsychiatre, psychologue) et sociale (assistante sociale).

Parcours médical d’avis spécialisé

Les enfants sont adressés par un médecin extérieur dans des cas complexes de maltraitances avérées ou suspectées, ayant parfois un retentissement sur le développement global de l’enfant, et très souvent des conséquences psychotraumatologiques. L’UAPED agit alors comme une unité de recours, avec un rôle d’expert, pour évaluer, toujours par le biais d’une prise en charge pluridisciplinaire, la situation de l’enfant et l’orienter dans les bonnes filières d’accompagnement.

Au sein de l’UAPED de Lyon, la prise en charge, pluridisciplinaire, s’avère la plus complète possible. Lors de sa venue à l’hôpital Femme Mère Enfant, généralement pour une journée ou une demi-journée, l’enfant, outre la possibilité de témoigner auprès des services enquêteurs (gendarmerie ou police) si la situation l’exige, bénéficie de la présence dédiée de médecins (pédiatre, pédopsychiatre, légiste), d’une assistante sociale, d’une psychologue, d’une cadre socio-éducative et d’une secrétaire. Par ailleurs, tout au long de son parcours, trois infirmières-coordinatrices sont chargées de l’accompagner, en fil rouge, pour le soutenir durant chaque étape de son parcours.

L’unité fonctionne de façon programmée avec l’accueil d’enfants uniquement sur rendez-vous demandés par ou en lien direct avec les structures partenaires (Justice, Police et Aide Sociale à l’Enfance).

Imaginées dès 1997 par l’association La Voix de l’Enfant, pour en faire des lieux uniques d’accueil des enfants maltraités, ces structures ont, depuis, essaimé dans toute la France. Aujourd’hui pilotées par le Secrétariat d’Etat à l’enfance, près de 150 UAPED ont été déployées ou sont en cours de déploiement dans 98 départements ou régions d’outre-mer.

Le 119 est le numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l'être disponible 24H/24 - 7j/7. + d'infos

Équipe médicale

Chef de service
Pr. Etienne JAVOUHEY
Chef de service adjoint
Pr. Yves GILLET
Chef de service adjoint
Dr. Florent BAUDIN

Pr. Dominique CHASSARD

Pr. Pierre FOURNERET

Pr. Pierre-Yves MURE

Dr. Houria ANTEUR

Dr. Florence BAGES-LIMOGES

Dr. Christelle BERTHOD

Dr. Xavier BIELMANN

Dr. Fabienne BORDET

Dr. Alice CARTALLAS

Dr. Olivier CARTRY

Dr. Leo CHARRIN

Dr. Fleur COUR ANDLAUER

Dr. Vincent CUNIN

Dr. Delphine DEMEDE

Dr. Cindy DESBOIS

Dr. Remi DUBOIS

Dr. Anne-Sophie EYRAUD-ROUSSELLE

Dr. Alice FASSIER

Dr. Sarah FATON

Dr. Sabine FINCI

Dr. Thomas GELAS

Dr. Marion GODINOT

Dr. Magali GOUGNE

Dr. Margaux GUERDER

Dr. Frederic HAMEURY

Dr. Come HORVAT

Dr. Zenaida IORDAN

Dr. Raphael JAFFRE

Dr. Marion JUMELLE OZOUF

Dr. Karine KOLEV

Dr. Beatrice KUGENER

Dr. Valerie LAUNAY

Dr. Solene LE GOUZOUGUEC

Dr. Maiwenn LE NY

Dr. Pauline LETHELLIER

Dr. Dominique LORAS-PRESTAL

Dr. Ellia MEZGUELDI

Dr. Nadine MOULIN

Dr. Antoine OUZIEL

Dr. Luc PANETTA

Dr. Morgan PASCAL-POUGNARD

Dr. Dominique PLOIN

Dr. Robin POUYAU

Dr. Alina PUGET

Dr. Sylvain RAIMBAULT

Dr. Matthieu RECEVEUR

Dr. Solene REMY

Dr. Nathalie RICHARD

Dr. Joanne RICHARD

Dr. Anne-sylvia SACRI

Dr. Sonia TEYSSEDRE

Dr. Perrine THULLIER

Dr. Chadia TOUMI

Dr. Michael VALENSI

Actualités

Médias