L'accouchement

Résumé
A quel moment faut-il se rendre à la maternité ? Puis-je choisir un accouchement physiologique ? Qui intervient pendant mon accouchement ?

Lors de votre hospitalisation, la pose d’un bracelet d’identité vous est proposée. Vérifiez avec le personnel l’exactitude des renseignements qui y figurent. Un bracelet sera également mis à votre bébé dès sa naissance.

Quand venir à la maternité ?

Vous devez contacter ou vous présenter à la maternité : 

  • en cas de contractions utérines fréquentes et douloureuses,
  • en cas de saignements,
  • en cas de perte des eaux ou d’écoulements,
  • en cas de diminution des mouvements de votre bébé,
  • si un symptôme vous inquiète, 
  • si vous atteignez votre terme sans avoir accouché.

Quels sont les intervenants lors de l'accouchement ?

Au moment de votre accouchement, vous serez prise en charge par une sage-femme (homme ou femme) qui pourra être accompagné(e) dans son travail par un(e) étudiant(e) sage-femme. Ce(tte) sage-femme vous suivra durant tout le travail.
Un médecin obstétricien est toujours présent au sein de la maternité et pourra être appelé en cas de problème. 
En l’absence de pathologie, l’obstétricien ne sera pas forcément présent au moment de l’accouchement.
En cas d’anomalies, la sage-femme appellera l’interne et le médecin obstétricien. Si un acte est nécessaire (naissance par ventouse, forceps ou décision de césarienne), celui-ci sera réalisé par l’équipe médicale obstétricale responsable de la salle d’accouchement.
Un médecin anesthésiste, un(e) infirmier(e) anesthésiste et un interne en anesthésie sont également présents en salle d’accouchement. Ils sont responsables de l’anesthésie (anesthésie péridurale, rachi anesthésie, anesthésie générale si nécessaire).
Si cela est nécessaire, le pédiatre peut être appelé au moment de la naissance.
Les premiers soins du bébé seront donnés soit par un(e) sage-femme, soit par une auxiliaire de puériculture.
Peuvent être également présents en salle d’accouchement, des externes c’est-à-dire des étudiants en médecine.

Dans toutes les maternités, le personnel médical (sages-femmes, infirmiers(es), médecins obstétriciens, internes, anesthésistes et pédiatres) peut être de sexe masculin ou féminin.
Selon les maternités, une prise en charge physiologique peut vous être proposée. 

L’accouchement

Par voie basse

Dans la majorité des cas, la mise en route du travail est spontanée. Dans certaines circonstances, le médecin peut vous proposer un déclenchement de l’accouchement.

L’analgésie péridurale reste la méthode la plus efficace pour calmer la douleur due aux contractions pendant l’accouchement tout en conservant les sensations et la possibilité de bouger. Le respect de la physiologie est notre cœur de métier mais selon les maternités, une prise en charge plus naturelle peut vous être proposée grâce à des équipements spécifiques :

  • ballons et galettes de mobilisation qui permettent, en utilisant différentes positions, d’aider à la dilatation du col de l’utérus,
  • chaises d’étirements équipées d’une liane en tissu pour s’étirer le dos et mobiliser le bassin.

Un monitoring mobile peut être proposé si la maman le souhaite. Il offre la possibilité à la future maman de se déplacer pour utiliser les équipements physiologiques.
L’accouchement physiologique s’adresse aux futures mamans ne présentant pas de pathologies fœtales et maternelles.
N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

En salle d’accouchement, vous ne pouvez être accompagnée que par une seule personne, de votre choix.

Par césarienne

La césarienne permet l’accouchement par une incision de l’abdomen et de l’utérus, lorsque les conditions, chez la mère ou chez l’enfant, ne sont pas favorables à un accouchement par les voies naturelles.

    Dernière mise à jour le : 11/07/2022 - 15:41