Affichage de 1 à 9 sur 9 résultat(s)
Transformer des innovations technologiques en innovations cliniques accessibles au plus grand nombre de patients, c'est l'objectif de la plateforme d'impression en 3D de dispositifs médicaux pour la recherche lancée par les HCL et l’Université Claude Bernard Lyon 1
CO’Lab 3D est une plateforme de fabrication additive née d’un partenariat avec l’INSA Lyon à l’issue de la première vague COVID. Cette structure HCL est à disposition de la communauté hospitalière et d’autres établissements de santé, pour lesquels elle propose un panel de prestations autour de la technologie de l’impression 3D.
Modèles 3D per opératoires, guides de coupe aux cotes du patient, implants en titane personnalisés… l’impression 3D offre maintenant du sur-mesure pour les patients.
Installé au centre de biologie de l'hôpital Lyon Sud, la plateforme Nanostring offre une analyse très fine d’échantillons de tissus même en faible quantité ou dégradé et permet notamment d’adapter le traitement à la tumeur et au patient pour en augmenter l’efficacité tout en limitant la toxicité.
A l'Hôpital de la Croix-Rousse, il est désormais possible de reconstruire une mâchoire grâce à l'utilisation d'une partie du péroné, un os proche du tibia, et de la modélisation 3D.
Découvrez le reportage "L'impression 3D entre au bloc" suivi par l'interview de Guillaume du Chaffaut qui présente la recherche aux HCL sur le plateau de France 3 Rhône-Alpes.
L’hôpital Lyon Sud a réalisé la première pose de prothèse totale de cheville Quantum™ le 21 septembre 2021. Une solution moderne et sur-mesure fondée sur l’impression 3D qui permet d’optimiser le geste chirurgical et de gagner en précision.
Grâce à sa double console, sa caméra 3D et ses bras articulés, le robot chirurgical Da Vinci permet de réaliser des opérations complexes, de manière très peu invasive, en seulement quelques incisions.